L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 1 décembre 2022
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Science-fiction  
 

Teur, odyssée deux
Gene Wolfe   La Griffe du demi-dieu - Le Livre du nouveau soleil Tome 2
Gallimard - Folio SF 2009 /  7.60 € - 49.78 ffr. / 445 pages
ISBN : 978-2-07-039885-0
FORMAT : 10,8cm x 17,8cm

Traduction de William Desmond
Imprimer

Heureuse idée que cette réédition de poche du Livre du nouveau soleil de Gene Wolfe, série cultissime, aux franges de plusieurs genres, exploitant les ambiguïtés d’un monde en perdition et d’un héros douteux.

Dans ce second tome, on retrouve Severian, bourreau en rupture de ban du fait d’une incartade amoureuse avec une aristocrate, une “exultante”, Thècle – qui l’a quand même mené à la prison et l’exil, après avoir trahi sa vocation… Nanti de quelques armes (son épée de bourreau léguée par son maître, Terminus Est, idéale pour la décollation, sa «griffz», une gemme bleue aux pouvoirs étranges…) et d’un étrange compagnon, Jonas, Severian chemine jusqu’à Thrax, remplissant au passage son office de bourreau.

Une promenade dans un monde désolé où le mal porte un nom connu de tous : Vodalus, leader d’une secte aussi mystérieuse que puissante, opposant au pouvoir de l’Autarque… Un équivalent barbare de Robin des bois aux côtés duquel Severian – qui lui sauva la vie naguère – va faire un bout de chemin. Cette nouvelle alliance – prévisible depuis le tome 1 - commence par un rituel étrange, une forme de cannibalisme mystique, et se poursuit par une mission improbable jusqu’à l’auberge absolue, une mission dangereuse qui nous offre, une fois de plus, un aperçu de cette Terre future, désolée et hantée par des créatures importées de l’espace. Car l’humanité – ou ce qu’il en reste - se souvient des cieux, et croise même, par moments, les cacogènes, ces cousins venus de l’espace. Dans ce second tome, le monde de Teur se précise, au gré des pérégrinations du héros, un monde dont le sous sol est hanté par une armée d’hommes-singes mutants, et dont les étoiles recèlent encore bien des mystères.

Gene Wolfe a écrit un grand roman, mêlant heroic fantasy et post-apocalyptique… Un grand roman parce que rien n’est linéaire dans l’histoire du bourreau Severian, l’écriture est dense, le style claque comme un coup de fouet, le héros n’est pas lisse, mais plutôt ambigu, assumant sans états d’âme son rôle de bourreau dans un monde étrange qui se souvient non pas des cieux, mais de la technologie. Chaque chapitre est une découverte, un tableau du futur dans lequel les deux héros surnagent… Une part du plaisir de lecture réside dans cette découverte progressive, l’immersion du lecteur dans un monde qui se dessine et révèle peu à peu ses mystères… Et tout cela dans une belle traduction, qui sait retranscrire les ambiguïtés du texte original. Vivement la suite !


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 12/01/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L'Ombre du bourreau
       de Gene Wolfe
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd