L'actualité du livre Samedi 13 avril 2024
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Science-fiction  
 

Architecture et SF
James-Patrick Kelly   Regarde le soleil
Gallimard - Folio SF 2011 /  7.80 € - 51.09 ffr. / 352 pages
ISBN : 978-2-07-043994-2
FORMAT : 11,2cm x 17,8cm

Christophe Duchet (Traducteur)
Imprimer

Phillip Wing est un architecte en plein burn out : à l’origine d’un projet architectural aussi novateur que complexe, le nuage de verre, l’une des sept futures merveilles du monde, il est pourtant gentiment en train de glisser en pleine déprime, sur fond de paranoïa. Les causes : un chantier qui accumule les retards et les dettes, un entourage qui ne le comprend guère, une épouse qui forcément le trompe, un mécène qui le manipule… Trop, c’est trop ! Et lorsque les «messagers», une communauté de races extra-terrestres ayant implanté sur terre une religion syncrétique fondée sur la promesse de transferts technologiques (l’immortalité technologique… que l’on attend encore), lui font une proposition d’aide (financière) et de commande (extra-planétaire), Wing croit voir enfin la porte de sortie tant attendue, une porte de sortie qui exige de lui un peu de talent et quelques sacrifices....

Mais quelques questions demeurent. Qui sont ces messagers dont le mantra «Regarde le soleil» attire de plus en plus de fidèles, aussi tranquillement privés de toute émotion que l’épouse de Wing, Daisy ? Et surtout, quel dessein caressent-ils, qui lie la Terre à Aseneshesh, une autre planète, éloignée de quelques parsecs, où la population locale, les Chani, semble tout à la fois avoir développé une forme originale d’immortalité biologique et en connaître aussi les désagréments. Car sur la planète Aseneshesh, la crise religieuse couve, entre la déesse Téaqua et son prophète Ammanong, une crise discrètement alimentée par les Messagers…

Après un excellent Fournaise, James Patrick Kelly se faisait un peu désirer : l’auteur, dont les nouvelles ont été récompensées à maintes reprises, est ici réédité (il s’agit de son premier roman, publié en 1989 et traduit en français en 2009)… et les amateurs de Fournaise retrouveront avec plaisir une intrigue à tonalité religieuse, à cheval sur deux mondes, qui joue des différences entre deux civilisations. Le thème initial (l’immortalité, ses attraits et ses dangers) rappelle d’ailleurs un excellent roman de Robert C. Wilson, autre référence de la SF : Le Vaisseau des voyageurs, avec ses extra-terrestres venus proposer une immortalité technologique à l’humanité, et son lot de récalcitrants.

L’auteur joue ici du choc entre les mondes : la technologie des messagers se heurte à la «magie» des Chani autant qu’à l’incrédulité du héros. Mais, plus encore, l’enjeu est dans l’appréhension d’une société nouvelle, à la fois développée et primitive, fondée sur des critères autres (et notamment une immortalité virtuelle). Un récit passionnant, servi par un style fluide (et donc une bonne traduction), où l’on découvre peu à peu la Terre du futur (on est en 2056), qui a décidément du mal à régler les problèmes apparus de nos jours, et une société étrange, les Chani, différente de la Terre mais condamnée à des choix similaires.

Un bon roman, dans la lignée du précédent, pour amateurs d’une SF plus «spirituelle».


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 28/11/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Fournaise
       de James-Patrick Kelly
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd