L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 6 août 2020
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Science-fiction  
 

Futur moche
Thierry di Rollo   La Lumière des morts
Folio - SF 2004 /  5.30 € - 34.72 ffr. / 250 pages
ISBN : 2070428567
FORMAT : 11 x 18 cm
Imprimer

Dunkey est manifestement un pauvre type égaré dans l’existence : après avoir fui en Afrique à la suite de petits trafics de corps humain, il se retrouve coincé avec trois autres minables dans une réserve en ruine, à surveiller des animaux agonisants. La chaleur, les cadavres qui s’amoncellent… tout cela n’a rien d’équilibrant. Jusqu’au jour où, au fond de cette jungle, un rhinocéros nimbé d’une auréole bleutée entreprend de purger la réserve de ses vestiges d’humanités. Au même moment, à Paris, Linder fait la chasse aux assassins et aux détraqués, qu’elle expédie ad patres sans états d’âme. Elle aussi semble quelque peu perdue et entend la voix de Dieu qui lui commande d’exécuter les coupables. Elle aussi est l’aboutissement d’une existence chaotique, condamnée d’avance. Quel rapport va se tisser entre ces deux rebuts ? Ont-ils seulement une place dans ce monde délabré ?

Si Thierry di Rollo ne remporte pas la palme des futurs les plus glauques, il mérite certainement un accessit, tant l’époque décrite dans La lumière des morts est sombre et déprimante. D’une Afrique en ruine, où les derniers animaux dégénérés vivent dans des réserves – mouroirs, à une Europe décadente, où le commerce de chair humaine est du dernier chic, le monde va manifestement mal. Mais contrairement aux visions traditionnelles et apocalyptiques d’un futur déglingué, tout est ici intimiste, vécu par l’entremise de deux héros, Dunkey et Linder. On découvre peu à peu l’univers dans lequel ils se débattent, un univers au bord du gouffre et sans guère d’avenir. Le style de di Rollo est assez particulier, parfaitement adapté à cette atmosphère : pas de grands mots ni de grandes phrases, pas de longues descriptions, mais des phrases courtes, sèches, des mots simples, parfois vulgaires… un style sans transition qui s’accorde avec la vision pessimiste des personnages. Si l’on ne peut pas dire que la lecture soit agréable, on en ressort toutefois avec l’impression que l’écrivain est parvenu à restituer la dépression constante de ses personnages : le résultat est à souligner.

A la croisée de la science-fiction et du thriller le plus sombre avec serial killer à la clef, le livre de Thierry di Rollo est convaincant et nous place alternativement dans la peau d’un homme devenant progressivement fou et psychopathe, et d’une shooteuse, sorte de tueuse légale à la sauce Judge Dredd, prise au jeu de cette même folie. Le lecteur, après avoir erré dans le roman pendant de longues pages, finit par saisir la situation et l’intrigue, même si le cadre général demeure flou. C’est quasiment à la conclusion qu’on en apprécie tout le sel, en dépit d’un certain malaise persistant qui révèle une plume trempée dans l’acide plutôt que dans les bons sentiments. Bref, une lecture qui plaira aux amateurs de thriller un peu décalé, qui n’ont pas peur de se frotter à un futur malsain.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 16/08/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd