L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 9 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->    
 

Parfum d’Ethiopie
Marc de Gouvernain   Retour en Ethiopie
Actes Sud - Babel 2001 /  6.87 € - 45 ffr. / 191 pages
ISBN : 2-7427-3113-X
Imprimer

Est-ce le même homme qui parle ? Est-ce le même pays qui nous est décrit ? Certes, l’Ethiopie est restée, pour l’auteur, ce mélange de paradis et de cauchemar qui l’avait sidéré vingt ans plus tôt. Mais, plus jeune, sans doute voyait-il plutôt l’aspect cauchemardesque, tandis que l’homme adulte, qui y revient en professionnel, privilégie son visage paradisiaque.

1970 : l’humidité, le froid, la boue imprègnent le récit de Marc de Gouvenain. Et un très fort sentiment d’inachevé l’habite lorsqu’il repart en France. 1988 : on a l’impression que les yeux de l’auteur se sont dessillés, qu’il est capable d’analyser ce qu’il voit, sent, remarque. Il n’est plus un spectateur en retrait, mais un homme attentif, capable de nous faire participer à ce qu’il ressent. Gouvernain l’avoue lui-même : "Voilà l’erreur, je n’ouvrais pas les yeux, je me façonnais des images à partir de morceaux choisis de la réalité, en effaçant délibérément des pans entiers…" Puis, en parlant d’Addis Abeba : "Je me surprends à parcourir en une journée beaucoup plus de cette ville que jamais je ne l’avais fait en plusieurs visites autrefois".

Les écrits reflètent ces changements personnels. Aux premiers paragraphes saccadés, hachés, un peu "cérébraux" du jeune homme cultivé, qui préfère la flore et la faune à la réalité du pays, succède un récit plus léger, chaleureux, qui transmet au lecteur sa joie profonde d’être revenu dans cette région. Sans doute les angoisses du jeune homme ont-elles laissé place à la sérénité de l’adulte.

Ne reniant ni l’Ethiopie de ses souvenirs, ni l’Ethiopie telle qu’elle est, ni celle qu’il aimerait offrir aux étrangers qu’il accompagnera bientôt, Marc de Gouvenain nous ouvre les portes de ce pays où il revient "comme s’il rentrait à la maison".


Geneviève Duchemin
( Mis en ligne le 23/03/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd