L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 15 novembre 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Autre  
 

J'aime lire
Jacky Beneteaud   Stéphane Courvoisier   Pages intérieures
Actes Sud - l'An 2 2011 /  19.50 € - 127.73 ffr. / 64 pages
ISBN : 978-2-7427-9897-1
FORMAT : 20,5x28,8 cm
Imprimer

Un livre peut-il changer une vie ? Celui qui est au cœur de ce récit, oui. L’histoire, ténue mais cruciale, se déroule dans une bibliothèque. Le lieu est vécu comme un abri, un ”biblihotel”. D’abord, parce qu’il permet à la jeune héroïne d’échapper à l’orage. Puis plus tard, il est le refuge où se terrent les lecteurs attendant que l’inquiétante alerte au nuage toxique à l’extérieur ne cesse. C’est aussi un abri pour les deux héros. Cette femme donc, mais aussi l’homme qui y passe ses journées et même un peu plus. Comme refusant de mettre le nez dehors à tout jamais, préférant les livres comme seule compagnie, ses feuilles blanches et un stylo ; pour écrire à son tour, s’échapper et créer quelque chose qui pourra plaire à quelqu’un d’autre. C’est enfin et surtout l’histoire d’une rencontre, une romance amoureuse simple et naïve, mais aussi primordiale.

Le récit de Jacky Beneteaud et Stéphane Courvoisier est d’une souplesse nuageuse qui permettra à chacun d’y trouver son interprétation. C’est de la science-fiction cotonneuse, comme du Alain Resnais de la grande époque (L’Année dernière à Marienbad, ou Je t’aime, Je t’aime) et du Chris Marker de La Jetée avec cette même voix off un peu distanciée, soutenue par des images souvent en décalage. C’est un très beau livre aux images saisissantes. Dans un gris brouillard, les regards percent, les corps dansent et se jaugent. L’espace est parfaitement mis en scène, et l’on sent la distance autant que les rapprochements entre les personnages. Cette bibliothèque, troisième personnage du récit, ressemble au final plus à celle des Ailes du Désir qu’à du Borges : c’est un lieu de flottement et de rencontres, mais aussi un lieu hors du temps, permettant les plus improbables passages d’une dimension à l’autre. Si l’on se perd, ça n’est pas dans les travées des étagères mais bel et bien dans un autre espace, plus indéfini, celui du livre et de la lecture à qui ce récit serait comme un déclaration d’amour. Ici, les rêves, mais aussi les visions de l’homme puis de la femme s’imbriquent, sans que les auteurs n’insistent trop sur le pourquoi du comment, laissant les vignettes filer dans un même souffle, un même élan, quitte à perdre un lecteur un peu distrait. C’est un livre dans le livre, où les mots et les images se font écho.

C’est surprenant, onirique et beau. C’est une belle rencontre entre deux personnes, et entre deux auteurs pour un premier essai vraiment concluant.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 07/11/2011 )
Imprimer

Ailleurs sur le web :
  • Le blog de Stéphane Courvoisier
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd