L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 16 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Autre  
 

In bed with Zapata…
Pierre Place   Zapatistas
aaarg ! 2015 /  17.50 € - 114.63 ffr. / 79 pages
ISBN : 9782370310248
FORMAT : 24x32 cm
Imprimer

La révolution mexicaine de 1910, Emiliano Zapata et ses fantastiques
moustaches, les sombreros, les pistoleros, la guerre entre anars et
conservateurs… le chaos et la violence : un écrin étrange, surréaliste mais
flamboyant pour les amours de Carmen, véritable amazone de la révolution, et
Jorge, un commandant haut en couleurs dont le seul défaut est de vomir à la
vue du sang (pas simple en temps de guerre). Promenade dans les tranchées
zapatistes, auprès de combattants pas toujours héroïques, pas toujours très
chanceux, pas forcément très motivés non plus par la cause : Augusto qui
lutte pour la cause des jardinets, don Ignacio qui s’est égaré dans la
révolution, Maria Dolores qui aime les moustachus, Ramon qui préfère les
papillons, Eulalio qui préfère la BD, ou encore Candido qui est un adepte
des théories complotistes. Chacun débarque, plus ou moins brièvement, dans
la révolution. Mais tel un fil rouge, Jorge et Carmen sont les véritables
incarnations de cette révolution contre la foi et la loi, une révolution à
la fois politique, militaire et sexuelle, (et même psychanalytique)
finalement assez réjouissante…

Pierre Place est un affreux jojo, qui mélange avec un talent rare les
sujets, les références, les personnages : rien n’échappe à son pinceau
trempé dans l’acide, pas même le couple Hollande-Valls, caricaturé dans un
récit d’attaque de train. Les références, les parodies sont omniprésentes,
depuis la couverture, dans un style « Joconde », et la quatrième de
couverture où Goya et son Dos de mayo sont gentiment mexicanisés. Et à
l’intérieur, autant de clins d’œil, de parodies, de discrets appels du pied.
On alterne, en couleurs ou en noir et blanc, les aventures du couple Carmen
et Jorge, et celles des anonymes de la révolution (sa chair à canons même).
Humour très noir et cynique, sensualité révolutionnaire où le meurtre est le
meilleur des aphrodisiaques, sentiments exacerbés entre les tripes et les
coups de feu : la révolution est une maîtresse exigeante et surprenante et
cet album, joyeusement délirant, est un bel hommage à la folie, à l’amour et
à l’anarchie. Un objet dessiné à la fois singulier et militant, bien dans
l’esprit révolutionnaire. Une jolie révélation.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 19/07/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd