L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 23 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Autre  
 

Magique réalité
Didier Tronchet   Anne Sibran   Le Monde du dessous
Casterman 2015 /  17 € - 111.35 ffr. / 64 pages
ISBN : 9782203094406
FORMAT : 24x32 cm
Imprimer

La Bolivie, la montagne du Potosi et ses mines d’argent. Exploitées au prix de millions de morts depuis la conquête espagnole, les mines du Potosi incarnent tout ce que l’Europe a importé de néfaste en Amérique latine. Et très symboliquement, les mineurs ont installé, au cœur de la mine, comme une divinité colérique dont il faut s’assurer les bonnes grâces, le diable en personne, un diable venu avec les Espagnols et qui prélève son tribut de sang et de larmes. Mais dans un village proche naît Agustin, fils de mineur… et donc rapidement orphelin de père, un garçon à mi chemin entre le monde magique des anciens, et le monde rationnel des mineurs, Agustin aux 4 pères, Agustin le faiseur de pluie. Et Agustin grandit, et s’engage dans un chemin initiatique aux côtés de Pako, son ultime père, un chaman oublié qui va lui apprendre à lire le monde et à y trouver la magie enfouie. Au passage, on croise des pierres qui se détendent, des condors bavards, une princesse congelée, un diable emprisonné, et tout un tas d’autres incongruités. Mais qu’est ce qui est le plus incongru au final : envoyer des hommes chercher du métal au fond de la terre pour le dilapider sur un autre continent, ou bien observer la nature en attendant qu’elle nous parle ?

Il y a du Borges et du García Márquez dans cet album très réussi, un réalisme magique directement puisé à la source et qui irrigue le merveilleux scénario d’Anne Sibran, et son final spectaculaire : on se laisse entraîner dans le monde d’Agustin, un monde où la conquête de la Lune n’est finalement pas si impressionnante, un monde où la magie affleure, cachée aux hommes aveugles et sourds, un monde partagé entre la misère des mineurs, l’opulence des industriels, et les secrets de la montagne. Anne Sibran sait habilement passer de la chronique sociale, forte et dénonciatrice, à la fantaisie et au dépaysement… Une maîtrise à la fois scénaristique et graphique, avec un Didier Tronchet toujours aussi inspiré : on retrouve l’auteur ensoleillé des Vertiges de Quito, avec ce regard désormais métissé, conquis par un continent et ses rêves. Au-delà du trait faussement naïf (jusqu’à ce diable pas très incarné, mais finalement très diabolique), Tronchet entraîne ses lecteurs dans un récit à la fois sobre et complètement onirique, fantaisiste, d’une belle maîtrise. La parfaite connivence du texte et du dessin éclaire cet album réussi, planant comme un beau roman empreint de réalisme féerique.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 28/07/2015 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Là-bas
       de Didier Tronchet , Anne Sibran
  • Vertiges de Quito
       de Didier Tronchet
  • Le Fils du yéti
       de Didier Tronchet
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd