L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 20 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Historique  
 

Aide toi…
Delphine Le Lay   Marion Boé   Alexis Horellou   100 maisons
Delcourt - Mirages 2015 /  14.95 € - 97.92 ffr. / 144 pages
ISBN : 978-2-7560-4957-1
FORMAT : 16,5x23 cm
Imprimer

1950, Quimper : la Seconde Guerre mondiale est encore dans les esprits, et dans les cœurs. Elle est aussi dans la ville, et nombreux sont ceux qui campent plutôt qu’ils ne vivent dans des masures, faute d’avoir les moyens d’une vie meilleure et d’un « home sweet home ». Mais il existe des solutions, telle celle proposée par les Jeunesses Ouvrières Chrétiennes : l’association, pour acheter des terrains et construire par soi-même non pas une maison, mais un lotissement, selon le principe simple que l’union fait la force. C’est cette aventure qui est évoquée ici, une histoire vraie, dans laquelle deux familles – celle de Victor et celle de Jacques – s’engage dans ce projet, la cité des Abeilles. Une aventure au sens propre du terme : trouver des fonds, rassembler des hommes suffisamment motivés pour travailler de nombreuses heures, en plus de leur travail officiel, gérer les tensions, les conflits, les jalousies, les heurts sociaux… et les accidents de la vie. Une fresque donc, celle d’hommes qui ont compris qu’unis, ils étaient plus forts. Et qui, en 1954, purent entrer dans leurs maisons…

Ces 100 maisons< /i> forment un bel album, un ouvrage émouvant en ce qu’il évoque déjà une histoire vraie, de courage, une belle aventure humaine avec ses moments de joie, ses moments de doute, ses moments de tristesse. Au pinceau, Alexis Horellou livre un récit réaliste, dans l’ambiance des films néo-réalistes de l’après guerre : l’attention aux visages, aux décors, marque la dimension sociale, humaniste de ce beau roman graphique.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 06/04/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd