L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 27 février 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Historique  
 

L’atome ou la route ?
Fred Duval   Jean-Pierre Pécau    Denys   Opération Downfall - Jour J (tome 33)
Delcourt 2018 /  14.95 € - 97.92 ffr. / 56 pages
ISBN : 97827560081724
FORMAT : 24x32 cm
Imprimer

C’est l’histoire d’une rencontre et d’une amitié naissante, entre un
écrivain un peu baré, Jack Kerouac, et un chercheur en physique nucléaire,
Robert Oppenheimer. Le problème est que cette rencontre a lieu pendant la
guerre, et alors que les USA ont désespérément besoin d’une arme à opposer
au Japon. Oppenheimer a laissé tomber le projet Manhattan, pour partir sur
la route avec Jack et un autre père de la beat generation, Neal Cassady.
Direction le Sud, la Louisiane, le Mexique, et quelques belles rencontre :
William Burroughs, Allen Ginsberg, Miles Davis ou Diego Rivera… De la
drogue, des poèmes, de la musique et des fêtes à gogo : pourquoi s’embêter à
construire des armes nucléaires quand on pourrait juste prendre du bon temps
avec quelques amis pacifiques ? Mais voilà, Oppenheimer n’est pas un poète
et il a dans son cerveau les plans d’une arme absolue, ou d’une énergie
immense. De quoi attirer bien des convoitises, tant de la part de l’armée
américaine, qui ne veut pas perdre son enfant prodige, que de l’URSS, qui
prépare déjà la suite de la guerre. Mais Oppenheimer est peut être mieux
protégé qu’il n’y paraît au milieu des beatniks…

La fin de la guerre en version uchronique est bien différente de la réalité
: sans bombe atomique, le Japon est un adversaire beaucoup plus coriace…
mais que serait le monde sans la bombe, à quoi ressemblerait un après-guerre
sans menace atomique ? C’est la question posée par Duval et Pécau qui, tout
en jouant avec les ténors de la Beat Generation et d’une Amérique en guerre,
entrainent le lecteur dans une hypothèse bien plus séduisante, celle d’une
victoire finale du pacifisme. Au pinceau, Denys explore une Amérique sur le
mode réaliste, et donne à ces précurseurs des hippies un look gentiment Mad
Men. Un album haut en couleur, une vraie promenade dans l’Amérique profonde
pour les fans de grosses voitures et de road trips.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 07/06/2018 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Jour J (tome 28)
       de Jean-Pierre Pécau , Fred Duval , Fafner
  • Jour J (tome 26)
       de Jean-Pierre Pécau , Fred Duval , Lajos Farkas
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd