L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 23 septembre 2021
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Historique  
 

Au-delà du voile
Anne-Caroline Pandolfo   Terkel Risbjerg   Le Don de Rachel - Paris 4e arrondissement. 1900 - 1940
Casterman 2021 /  24.50 € - 160.48 ffr. / 193 pages
ISBN : 21x29 cm
FORMAT : 21x29 cm
Imprimer

On est dans les années 1830. Rachel Archer est médium : pas un médium de foire, qui analyse et manipule plutôt qu’elle ne devine. Non, elle est un vrai médium, qui voit, tout, dans les moindres détails, passé, présent et avenir, comme si elle regardait hors du temps. Deviner un poème que Victor Hugo écrira dans une décennie, ou bien savoir ce que cache une boîte, deviner ce qui se passe au loin, ou bien ce que l’on tente juste de lui cacher : Rachel peut tout capter, au prix d’une intense concentration. Cela en fait… une attraction, quelque chose d’amusant, de gratuit et d’inutile. Personne, pas même le roi, intéressé, n’envisage qu’elle puisse aussi dire des choses importantes. C’est un spectacle, pas un prophète. Et Rachel en souffre, ainsi que son ami et compagnon, qui, en hommage, écrira son histoire. Plus tard, en 1980, il y a Liv Nexo, une chorégraphe scandinave, fascinée par le personnage de Rachel, et qui cherche désespérément à transcrire, dans un ballet, cette expérience de médiumnité absolue. Mais comment ? Il faudrait pour cela pouvoir en discuter avec la principale intéressée, en l’occurrence la mystérieuse Rachel, disparue à la fin des années 1830. L’art, peut-être, permet ces rencontres et ces passages entre deux époques, et deux femmes liées par une espérance commune. A ce couple à travers les âges se joint une troisième femme, Virginia Day, qui, de nos jours, partage avec Liv Nexo cette même fascination pour le cas Rachel Archer, une Liv Nexo devenue une chorégraphe à la réputation internationale, inaccessible… mais qui pourtant accepte de rencontrer la jeune photographe. Une fois de plus, et par d’autres voies, Rachel Archer se manifeste et tisse un lien entre les individus et les âges, un lien troublant qui semble un perpétuel retour, et la promesse d’une vérité que seule l’art peut approcher.

Qu’il est beau, cet album qui explore, à travers l’histoire d’un médium, l’expérience de l’art et celle de l’indicible. En l’occurrence, comment raconter une expérience singulière, celle d’avoir un point de vue extérieur au temps et à la réalité, comme si le monde était un tableau dans toute l’épaisseur de son histoire. Et puis il y a cette autre question, peut être plus importante encore : que dit l’Art ? ou plutôt que révèle-t-il ? et comment le révèle-t-il ? Est-ce simplement une transcription de la réalité, ou bien est-il parfois inspiré par une autre volonté, pour représenter une autre réalité. Que cela soit la danse ou la photographie, l’art ouvre des portes, des voies, tisse des liens que les auteurs interrogent, à travers le temps et l’Histoire. Quel lien se tisse entre un auteur et son lecteur, des siècles plus tard ? quel lien se met en place entre deux existences que relient un texte, une chorégraphie, une photo, ou même une simple compassion, si forte qu’elle transcende les barrières du temps ? Autant d’interrogations portées par un graphisme à la fois simple et riche, où les visages, les ambiances, disent la réalité d’une époque. Il y a beaucoup d’humanité et un peu de mystère, un mystère séduisant, dans ce bel album, à proposer aux amateurs d’Histoire et d’histoires comme à ceux que le surnaturel fait encore rêver.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 04/05/2021 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Ma Famille
       de Anne-Caroline Pandolfo , Isabelle Simier
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd