L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 26 janvier 2022
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Historique  
 

Et Ferchot devint La Guigne
 Courtois   Frank Giroud   Louis Ferchot, tome 3 - La caserne
Glénat - Vécu 2000 /  9.01 € - 59.02 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-7234-3171-1
FORMAT : 22 X 30
Imprimer

Louis La Guigne, vous connaissez ? Non ? C'est une série passionnante qui prend l'Entre-deux-Guerres pour décors et un anarchiste au grand cœur pour héros. Louis La Guigne est l'un de ses rares personnages de Bandes Dessinées à être si humain. Il n'est pas parfait ; il a ses idées, parfois contradictoires ; il a ses élans du cœur, qui ne vont pas toujours dans le même sens que ses idées ; et il vieillit consciencieusement d'un album à l'autre en trimballant sa grande carcasse de la France à l'Allemagne, puis de l'Italie à l'Amérique pour revenir en Europe au crépuscule de la paix.

Déthourney, le dessinateur de Louis La Guigne, étant momentanément parti à son tour à l'aventure, Giroud, le scénariste, en a profité pour décrire, avec l'aide de Courtois, la jeunesse de son héros. Nous voici donc transporté dans la France de la Belle Epoque au moment où Louis s'appelait encore Ferchot.

Dans le premier tome, L'Usine, nos auteurs confrontèrent notre jeune Louis à la lutte des classes de cette France encore profondément inégalitaire. Ensuite, dans Le Fusil, Louis se retrouva mêlé au monde de l'espionnage, dans un contexte de course aux armements contre l'Allemagne avec laquelle on sait la guerre inéluctable depuis 40 ans déjà.

Avec ce troisième tome, La Caserne, nous retrouvons Louis le jour de son incorporation en juillet 1911. Devant Agadir, une canonnière allemande nargue les ambitions françaises sur le Maroc. L'Europe toute entière retient son souffle en attendant que les deux ennemis jurés commencent les hostilités. L'armée française, humiliée par le dénouement de l'affaire Dreyfus, redresse la tête et reprend sa traque des ennemis supposés de la France. Et justement, dans la chambrée de Louis se trouve un certain Wierzinski que le colonel suspecte fort d'être à la solde de l'ennemi. Ayant appris le rôle de Louis dans l'affaire du fusil (cf. le tome 2), il lui impose de trouver des preuves confondant l'émigré polonais.

Louis hésite puis cède face aux techniques de volontariat de l'armée (patriotisme, corvées puis menaces). Mais à trop surveiller Wierzinski, il finit par devenir son ami, surtout lorsque le suspect a une sœur si charmante. Tiraillé entre ce qu'il croit encore être son devoir et son amitié sans préjugé, et attiré par cet amour naissant, le jeune Louis se forge dans la douleur ce caractère sans concession que l'on retrouvera dans le Louis La Guigne devenu adulte.

Giroud signe ici un scénario subtil et sensible, avec évidemment un sans faute au niveau des détails historiques. Il est servi par le dessin impeccable de Courtois, d'un réalisme épuré. Dans ce troisième tome le doute n'est plus permis, l'excellence de Louis La Guigne est ici aussi au rendez-vous sans être la simple imitation de la série aînée. En un mot comme en cent, c'est un régal !


Loïc Simon
( Mis en ligne le 07/05/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd