L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 29 février 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Chiens perdus sans collier
Seiki Tsuchida   Osamu Mizutani   Blessures nocturnes (vol.1)
Casterman - Sakka 2008 /  6,95 € - 45.52 ffr. / 204 pages
ISBN : 978-2-203-37366-2
FORMAT : 12x18 cm
Imprimer

Le Professeur Mizutani donne des cours du soir dans un lycée. Mais sa principale activité est ailleurs : il recueille les gamins des rues pour leur offrir un job et tenter de les réinsérer dans la société. Une mission souvent utopiste et très ingrate…

L’auteur de Under the same moon livre avec cette nouvelle série une adaptation virulente et racée du roman autobiographique de Mizutani. Ce bon samaritain plutôt classe éclaire de sa présence un univers souvent sordide (viol, pauvreté et maltraitance sont le lot quotidien des enfants qui croisent son chemin), véritable phare pour ces jeunes à la dérive dans un océan de solitude.
Meurtris, modelés par la violence et le manque d’amour, d’aucuns sont en quête d’affection et de reconnaissance. La vision parfois naïve qu’offre le manga allège le monde de brutes dans lequel évoluent tous ces protagonistes, apportant ainsi un peu d’espoir dans tout ce malheur. Ces petites chroniques n’auraient, d’ailleurs, été que mièvrerie insipide si elles n’étaient pas tirées d’histoires vraies, particularité qui confère à l’œuvre une dimension bouleversante. Dans la lignée d’un manga tel que Bakuon Rettô, Blessures nocturnes décrit la misère sociale et affective d’adolescents japonais, avec en filigrane l’omniprésence du phénomène ijime. Nous ne sommes pas dans le tiers-monde, mais bel et bien dans un pays industrialisé qui laisse sur le côté les plus faibles et marginalise parfois ses propres enfants. Un témoignage édifiant…


Océane Brunet
( Mis en ligne le 03/11/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Under the same moon (vol.1)
       de Seiki Tsuchida
  • Bakuon Rettô (vol.1)
       de Tsutomu Takahashi
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd