L'actualité du livre Vendredi 24 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Le Vieux Fou de la peinture
Shôtarô IshinoMori   Hokusai
Dargaud/Kana - Sensei 2010 /  15,00 € - 98.25 ffr. / 588 pages
ISBN : 978-2-505-00893-4
FORMAT : 12x18 cm
Imprimer

Le célèbre peintre Tawaraya Sôri décide brusquement de changer de nom pour prendre le pseudonyme d’Hokusai, alors qu’il est au faîte de sa gloire. Son éditeur rechigne à le suivre dans cette nouvelle aventure, animé par la crainte d’une diminution des ventes auprès d’un public qui peinerait à suivre les frasques du grand maître. Le pari est en effet risqué : Hokusai a quarante ans passé et une renommée qui s’étend à tout le pays…

Ce superbe one shot retrace le fabuleux destin de l’inventeur du terme manga, un homme exalté en perpétuelle quête de style et de création. IshinoMori dresse ici le portrait haut en couleurs d’un artiste complet, boulimique de vie, à la sexualité débridée et à la capacité de travail démultipliée. Audacieux, Hokusai se plie difficilement à la discipline et aux contraintes. En esprit novateur, il cherchera à rompre avec le classicisme ambiant des illustrateurs de l’époque, et proposera de nouveaux codes graphiques qui bouleverseront la peinture du Japon moderne, mais influenceront aussi des artistes tels que Gauguin et Van Gogh..
Parmi ses plus belles œuvres, retenons La Manga (dont la publication débute en 1814 et se termine en 1834), qui réunit d’innombrables carnets de croquis, à la manière d’une encyclopédie. Performer avant l’heure, le dessinateur se livre aussi à des représentations publiques où il improvise de gigantesques tableaux (dont l’un d’entre eux dépasse les 240m2 !). Ce peintre de tous les extrêmes s’éteindra en 1849, à l’âge de 89 ans, et aurait prononcé ces mots sur son lit de mort : « Si j'avais eu cinq ans de plus, j'aurais pu devenir un véritable peintre ».
L’œuvre d’IshinoMori est à la hauteur du personnage, et se démarque par des illustrations d’une grande qualité, où l’esthétisme le dispute à une certaine forme de simplicité. Les saynètes retraçant le quotidien d’Hokusai ne manquent pas de piquant, relevées d’un humour bon enfant. La sagesse de l’auteur et de son protagoniste offre un regard amusé et amusant sur le monde et ses travers, avec en contrepoint l’ombre de la mort, qui nous attend tous au bout du chemin, et ce quelque soit celui parcouru. Et Hokusai d’affirmer que « c’est le temps qu’[il] dessine », s’offrant ainsi une petite part d’éternité.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 19/07/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd