L'actualité du livre Lundi 20 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Arigatô Paris !
Jean-Paul Nishi   A nous deux, Paris !
Philippe Picquier 2012 /  14,90 € - 97.6 ffr. / 192 pages
ISBN : 978-2-8097-0341-2
FORMAT : 16,1 cm × 22,0 cm

Corinne Quentin (Traducteur)
Imprimer

Que fait un mangaka (dessinateur de BD japonaise) quand il vient à Paris ? Il dessine une BD sur la capitale. Vue par un Japonais...

Et cela donne le savoureux A nous deux, Paris ! par Jean-Paul Nishi. Dans un format d'ailleurs plus européen que japonais, un trait moins dans la veine kawaï (faciès angevins aux yeux globuleux) que, d'une certaine manière, réaliste, avec des gimmicks néanmoins 100 % nippons, s'offre ici le point de vue très japonais d'un jeune homme perdu dans la culture française.

Avec des incontournables : les bisous dont les Français ne sont pas avares et qui heurtent, perturbent, intriguent notre anthropologue du Soleil Levant. Mais aussi la facilité avec laquelle les femmes, de tous âges et toutes conditions, montrent leur décolletés et les bretelles de leurs soutien-gorges ; la façon que nous avons tous de ''souffler'' pour signaler notre agacement, notre colère, notre mépris, tous sentiments négatifs évacués par un "pffffffff" qui n'est ni un mot ni véritablement une onomatopée. Un son lourd de sens...

Jean-Paul essaye de séduire les femmes aussi bien que son ami italien, Julio, expert en la matière. Mais en vain. Il travaille dans l'une des épiceries japonaises du quartier de l'Opéra, vit sous les toits comme tout fauché lambda, côtoyant immigrés entassés et étudiants à l'étroit. Il s’entretient aussi avec son vieil ami esthète et gay dans les cafés gays et branchés de Beaubourg. Il ne sait pas chiner Porte de Vanves ; il ne sait pas gruger en sautant par-dessus les portillons du métro ; il ne sait pas profiter des soldes ni garer son Vélib', ni distinguer les femmes françaises qui, pour lui, ressemblent toutes à Catherine Deneuve. Bref, il apprend !

Et l'on sourit face à ce pénible apprentissage que tout étranger (ou provincial... car Paris, décidément, est une autre planète) expérimentera, qu'il soit touriste, étudiant, ou dessinateur de manga...


Thomas Roman
( Mis en ligne le 13/11/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd