L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 23 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Le Privé de ces dames
Jirô Taniguchi   Natsuo Sekikawa   Trouble is my business (vol.1)
Dargaud/Kana 2013 /  18,00 € - 117.9 ffr. / 295 pages
ISBN : 978-2-505-01699-1
FORMAT : 16,5x24 cm
Imprimer

Début des années 80. Le privé « Shark » Fukamachi enchaîne les enquêtes de divorce et les recherches de personnes disparues. La colocation avec sa logeuse, dentiste de son état, est plutôt tendue et sa vie amoureuse est une catastrophe : sa femme est partie, avec leur adolescente de fille. Les problèmes digestifs de Fukamachi n’arrange rien au tableau et le tout fait de sa vie un petit enfer étriqué et médiocre.
Mais sa rencontre avec Maya Kitajima, petite amie de Picasso dans sa jeunesse lointaine, lui offre l’opportunité de mener une enquête à l’envergure plus en adéquation avec ses aspirations.

Taniguchi change radicalement de registre dans cette série et nous offre un polar aux accent de gekiga très eighties, aidé de Sekikawa. L’œuvre nous plonge au cœur de cette incroyable époque, non sans un brin de nostalgie : bagnoles, fringues et mobiliers participent à l’ambiance résolument rétro du manga et replongent avec une facilité déconcertante le lecteur trente ans en arrière, dans un monde où téléphones portables et interdiction de fumer dans les lieux publics étaient encore de la science-fiction.

Notons toutefois que les intrigues parfois un peu légères, voire bâclées, ne constituent pas l’intérêt principal du livre : elles ne sont que des prétextes à l’expression du génie de Taniguchi, des faire-valoir qui habillent son talent de narration et d’illustration. Le personnage de « Shark », à la gueule incroyable, est le principal atout de la série, avec un profil psychologique très construit. Taniguchi sait parfaitement de qui il parle, et ne manque pas de dresser un portrait peu complaisant de son héros, digne de l’œuvre d’un profiler. Le résultat très vintage est aussi étonnant que réussi.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 23/02/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Au temps de Botchan (vol.1)
       de Jirô Taniguchi , Natsuo Sekikawa
  • Seton (vol. 1)
       de Jirô Taniguchi , Yoshiharu Imaizumi
  • Furari
       de Jirô Taniguchi
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd