L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 2 juin 2023
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Détectives de l’anodin
Yuho Hijikata   Akio Tanaka   Tokyo River's Edge (tome 1)
Delcourt - Seinen 2014 /  7.99 € - 52.33 ffr. / 190 pages
ISBN : 978-2-7560-0175-3
FORMAT : 13x18 cm
Imprimer

kawabata est une agence de détective composée de Takeshi Muraki (enquêteur
de terrain), de Megumi (la jeune secrétaire) et du patron qui s’est forgé
avec le temps un réseau d’information plus efficace qu’internet. Les
chapitres commencent par un entretien avec le client car la première étape
est toujours de comprendre la requête, c’est parfois là qu’est le nœud de
l’histoire. Ensuite Takeshi Muraki part enquêter pendant que le patron
réunit des informations. Megumi apparaît parfois pour apporter de la
légèreté à l’histoire. La mission accomplie, les personnages se retrouvent
dans un bar où ils essayent de comprendre le sens de leur aventure. Dans ce
décor de polar, on rencontre des clients étranges dont les demandes sont
toujours surprenantes : vérifier une rumeur, trouver le lieu idéal pour
assouvir un fantasme sexuel, retrouver des gens qui pour des raisons variées
ont marqué la vie du client… Les requêtes font échos à certaines de nos
préoccupations anodines. Les chapitres nous entraînent dans des histoires
indépendantes qui dessinent au fur et à mesure un univers qui rappelle les
films noirs américains ou les romans de gare.

La couverture sur papier marron donne à ce manga un côté vintage souligné
par le dessin qui rappelle vaguement, par son trait très hachuré, les œuvres
de Ryoichi Ikegami mettant en scène des yakuzas. Dans Tokyo River’s
Edge
, il ne s’agit pas de guerre de territoires, de drogue ou autres
trafics mafieux, mais de ces détails étranges qui font parfois basculés
notre vie. On est surpris par la nature des enquêtes qui sont bien loin de
ce qu’on associe habituellement à une agence de détective privée. Les
clients sont toujours à des moments clés de leur existence et pour aborder
une nouvelle étape sereinement, ils ont besoin de l’aide de l’agence de
détective Ôkawabata. Akio Tanaka, l’auteur, aborde de façon réaliste ce
manga : peu de décorum. On nous montre les choses telles qu’elles se passent
(même les flashback sont rares) avec même un certain recul. Cela entraîne
nécessairement certaines ambiguïtés : on ne sait pas ce que pensent
réellement les personnages. Seules quelques histoires se terminent de façon
un peu tranchées entre le pathétique et le grandiose. Les clients de
l’agence Ôkawabata se débattent avec ces deux aspects de leur existence
humaine.


Delphine Ya-Chee-Chan
( Mis en ligne le 04/12/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Coq de combat (vol. 6)
       de Izo Hashimoto , Akio Tanaka
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd