L'actualité du livre Vendredi 24 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Les microbes sont nos amis, il faut les aimer aussi...
Masayuki Ishikawa   Moyasimon (tome 2) - Il était une fois les microbes
Glénat - Seinen 2015 /  9.15 € - 59.93 ffr. / 224 pages
ISBN : 978-2-7234-9885-2
FORMAT : 13x18 cm
Imprimer

Sawaki a un don : il peut voir les microbes à l’œi nu. Ce pouvoir peut paraître farfelu dans la vie de tous les jours, mais est très utile quand on choisit de faire des études à l’université agricole et plus précisément au laboratoire du professeur Itsuki, grand spécialiste de la fermentation. Le tome s’ouvre sur une rencontre étrange : notre héros croise un “fantôme de microbes”, un être dont Sawaki ne distingue plus la forme véritable tant il est recouvert de Lacto-bacillus Sakei, de S. Cerevisiae ou de levures. Qui se cache donc sous cet aspect aussi intrigant ? La réponse à ce mystère viendra d’un petit commerce d’alcool où le professeur se fournit pour ses expériences. Un nouveau personnage fait également son apparition et le grand projet du laboratoire, la cave à fermentation, avance. Sawaki découvre les joies des études supérieures, mais aussi ses difficultés : le rapport aux ainés et /ou à l’autre sexe, les festivals qui tournent mal, le manque d’argent, etc.

Ce décor nous change un peu des collèges et lycées japonais. Les microbes ne sont finalement pas constamment au centre de ce manga, même s’il s’inscrit dans la tradition de la BD pédagogique. On en avait eu un aperçu avec des titres comme Manga Science (sur les sciences en général, aux éditions Pika) ou même Silver Spoon (sur la vie agricole, éditions Kurokawa). Ici, même si l’aspect éducatif est présent (on apprend notamment le vocabulaire du saké, mais aussi comment faire “facilement” muter le virus de la grippe), il s’efface parfois devant les situations humoristiques déclenchées par la bêtise des étudiants en mal d’amour ou par les rassemblements de microbes voulant renverser l’ordre mondial. Les notes de l’auteur dans les marges sont nombreuses et créent une impression de proximité plus grande qu’avec les “freetalk” qu’on trouve régulièrement dans les shojo manga. Ici Masayuki Ishikawa s’incruste dans les planches pour présenter une nouvelle fois ses personnages, apporter des précisions sur les microbes qui apparaissent ou simplement faire part de ses états d’âmes. Ces notes sont courtes, mais très présentes. La lecture prend un rythme inhabituel : notre œil rebondit des marges aux planches. Les personnages enchaînent les péripéties et les gags. On sent que ce manga a vraiment été calibré pour la presse et plus précisément pour une presse adulte. Les thèmes abordés ne laisse aucun doute sur le public visé : une large place est laissée au saké et sa fermentation. Le graphisme naïf des microbes peut évoquer des espèces de pokémons mais, en regardant le reste des dessins, on pense plus à un manga comme Genshiken qui caricature des figures familières aux étudiants japonais (le petit gros, le barbu, le prof sans âge, la femme fatale en blouse blanche…).

Un manga amusant et surprenant qui, loin de jouer sur le dégoût souvent inspiré par les bactéries, nous donne envie de nous intéresser aux sciences.


Delphine Ya-Chee-Chan
( Mis en ligne le 26/01/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd