L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 9 août 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Jouons ensemble !
Haruyuki Sorase   Kingdom Game (tome 1)
Editions Tonkam 2015 /  7.99 € - 52.33 ffr. / 224 pages
ISBN : 978-2-7560-7181-7
FORMAT : 11,4x17,2 cm
Imprimer

Lors d’une sortie scolaire, des lycéens visitent le lieu où se sont déroulés des persécutions
contre les chrétiens japonais (vers 1869). La classe s’est séparée en plusieurs groupes de
sept. Le héros, Katori, se retrouve avec deux garçons et trois filles : Obata (un aspirant
racaille), Kuwata (le souffre-douleur d’Obata), Shinozuka (l’amie d’enfance du héros),
Nagashima (sérieuse et discrète), Kawai (très mystérieuse) et Makihara (qui harcèle Katori
pour qu’ils se mettent en couple). La bande se regroupe pour continuer la visite quand,
soudainement, un bruit de foudre retentit. Un chemin de chandelles apparait au bout duquel
ils rencontrent une jeune fille un peu sinistre qui leur demande “Serez-vous les bâtisseurs
du prochain royaume ?”. Les adolescents ne comprennent pas le discours mystérieux qui
leur est fait. Ils se réveillent dans la pièce qu’ils ont quitté avec à leur bras un étrange
tatouage. Un livre intitulé “The Rule” leur donne des indications sur ce qui s’annonce être un
jeu : à minuit, leur marque change pour indiquer leur statut (plébéien, aristocrate ou roi), en
fonction de cette mention, ils peuvent donner des ordres ou sont obliger d’obéir. Il est
obligatoire d’avoir dans son champ de vision la personne à qui on donne un ordre pour le
contraindre, mais il est possible avec trois plébéiens de faire une révolution. Les lycéens,
qui au départ doutaient, vont à minuit réaliser que tout cela est vrai. Forcément, le roi (ou la
reine) et les aristocrates sont tentés d’abuser de leur pouvoir.

Kingdom game est une série de type “survival” comme King’s Game,
Darwin’s Game, Jeux d’enfants, La Cité des esclaves, mais aussi à la
saga Hunger Games. En littérature, on peut aussi penser à Sa majesté des
mouches
de William Golding. Dans toutes ces œuvres, les lecteurs suivent des jeunes
mis dans des situations extrêmes qui les obligent à réfléchir et faire des choix difficiles. Une
partie des personnages tombera dans les excès et le mal, alors que le camp du héros sera
raisonnable. Souvent, l’auteur cherche à faire réfléchir sur la nature humaine : que se passe-
t-il s’il n’y a plus de loi pour brider nos instincts ? Dans Kingdom Game, les “joueurs”
n’ont pas l’obligation de tuer les autres, mais pourtant très vite, leurs vies seront mises en
danger. Ce premier tome est alléchant notamment pour les lecteurs les plus craintifs. En
effet, ce survival manga n’est ni trop violent, ni trop tordu (restent quelques petites culottes
et regards pervers). L’auteur joue sur les expressions des visages mais reste sage dans les
déformations qui compliquent la lecture. Le graphisme, assez classique, sert parfaitement le
récit.
Un manga qui n’en fait pas trop dans un genre enclin à l’excès.


Delphine Ya-Chee-Chan
( Mis en ligne le 27/10/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd