L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 18 février 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Le jeu continue !
Haruyuki Sorase   Kingdom Game (tome 2)
Editions Tonkam 2016 /  7.99 € - 52.33 ffr. / 192 pages
ISBN : 9782756071817
FORMAT : 12,8x18,2 cm
Imprimer

Katori et ses compagnons cherchent à entrer en contact avec d’autres royaumes. C’est-à-
dire, avec d’autres jeunes impliqués dans cet étrange jeu où les rôles de roi, aristocrates et
plébéiens sont redistribués tous les jours. Ils rencontrent donc Yuri qui est la seule
survivante (et par conséquent la reine) de son royaume. Elle parait très perturbée par la
situation : les cadavres de ses amis sont attablés chez elle et elle fait des attouchements
très explicites à son interlocutrice. Elle commence par des révélations sur le frère de Kawaï
qui était membre de ce royaume. Puis elle continue en racontant comment le jeu a dégénéré
et a poussé les garçons de son groupe à asservir les filles. Par la suite, le lecteur va suivre
d’autres bandes et, par là même, découvrir des éléments nouveaux sur le jeu.
Les stratégies sont toujours de mise dans Kingdom Game ! Katori et ses
compagnons s’effacent un peu dans ce tome où l’on suit davantage d’autres équipes. Le jeu
devient plus cruel et même pervers puisque les membres d’un même royaume se nuisent
entre eux. Pourtant, lorsqu’on croit que le manga va devenir trop violent, voire évoquer des
maltraitances sexuelles, l’histoire prend des détours. Attention, il ne s’agit pas d’une œuvre
tout public non plus, mais Haruyuki Sorase cherche visiblement à faire un manga accessible
à des adolescents (l’éditeur a classé ce livre dans sa collection Young manga). Il y a des
morts violentes, des séquestrations humiliantes et des allusions érotiques, mais rien qui
choquera un adulte. Les plus jeunes auront sans doute plus l’impression de lire une œuvre
qui sent le souffre. Le graphisme presque mignon semble coller à cette volonté de l’auteur.
Les décors sont très absents des cases, ce qui permet de se concentrer sur l’expression
des personnages. Les visages se déforment et passent de l’assurance à la terreur. Si on ne
comprend pas encore tous les enjeux de Kingdom Game, on suit sans problème les
états d’esprit des participants à ce jeu macabre.

Ce manga aura peut être un peu de mal à trouver son public en France car il y a déjà de
nombreux titres qui mettent en scène des jeux pervers et violents (King’s Game,
Judge, Doubt, Darwin’s Game…). La force de ce titre est de cibler un
lectorat plus jeune et à la recherche d’œuvre “supportable” mais pas dénuée de cruauté.


Delphine Ya-Chee-Chan
( Mis en ligne le 29/02/2016 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd