L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 30 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Les paris sont ouverts !
Masato Hisa   Jabberwocky (tome 6)
Glénat - Seinen manga 2016 /  6.90 € - 45.2 ffr. / 192 pages
ISBN : 9782344013045
FORMAT : 11,5x17 cm
Imprimer

Sabata se réveille sur l’île qui sert de cachette aux fraudeurs à l’assurance. Un prétendu tyrannosaure rondouillard, l’attend puis le guide jusqu’à une salle de jeux fréquentée par des dinosaures occupant des postes à responsabilités. Kinski, qui gère le lieu, se présente à Sabata. C’est un joueur invétéré qui a épousé la cause du “serpent à plumes” (l’organisation terroriste opposée au “Chateau d’If”). Une longue discussion va permettre à Sabata de mieux comprendre les plans de l’ennemi. S’ensuivent des scènes d’actions caractéristiques de cette série. Lily et Starbuck saucissonnées par Kinski, vont devoir faire face à Moby Dick. Pendant que leur partenaire participe malgré lui aux paris insensés du partisan du “serpent à plumes”. La mésentente entre les deux jeunes femmes va bien sûr servir de ressort à ce chapitre, tout autant que le jeu qui est lié au concept même d’assurance. Kinski va pousser cette idée à son maximum. Ce tome termine donc l’axe “Moby Dick” et entame une nouvelle histoire. Cette fois-ci, nos héros quittent le vieux continent pour aller à la rencontre des personnalités américaines du XIXe siècle.

L’apparition de figures fictifs ou historiques sont toujours un plaisir. L’univers de Jabberwocky prend du relief au fur et à mesure des tomes. Les intrigues sont toujours suffisamment originales et rythmées pour surprendre le lecteur. Question dessin, Masato Hisa mène toujours sa quête graphique, cherchant à la fois la lisibilité et l’efficacité en évitant les contours et les trames. On se retrouve donc face à des planches très sombres qui participent à l’ambiance atypique de cette série. Car oui, Jabberwocky sort du lot : mêlant culture pop (avec des couvertures très colorées, quasiment psychédéliques), steampunk (avec des inventions délirantes en plein XIXe siècle), action (il s’agit quand même d’agents secrets combattant un groupe terroriste), enquêtes, le tout parsemé de jeux graphiques. On continue donc à admirer cette audace avec plus de plaisir qu’au premier tome, car désormais, l’univers de Jabberwocky nous est familier.


Delphine Ya-Chee-Chan
( Mis en ligne le 16/06/2016 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Jabberwocky (tome 5)
       de Masato Hisa
  • Jabberwocky (tome 1)
       de Masato Hisa
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd