L'actualité du livre Mardi 21 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Cultissime !
Takaya Natsuki   Fruits Basket (vol. 1)
Delcourt 2002 /  5.25 € - 34.39 ffr. / 192 pages
ISBN : 2840559188
FORMAT : 12 x 18 cm

Ce manga existe aussi en dessin animé
(5 DVD).

Imprimer

Suite au décès de sa mère dans un accident de voiture, Tohru, courageuse petite lycéenne, se retrouve orpheline. Pour survivre, elle se voit contrainte de travailler après ses heures de cours, et n’a pour toit qu’une misérable tente. Stoïque, la jeune fille cache sa triste situation à ses camarades de classe. C’est alors que Yuki Soma et son cousin Shiguré découvrent un soir son secret et lui proposent de venir habiter chez eux.

À son arrivée dans la maison Soma, Tohru doit faire face au désordre le plus complet : les garçons ne semblent décidément pas doués pour le ménage et leur nouvelle amie, pour les remercier de leur accueil, se chargera désormais de la cuisine et de l’entretien de la demeure. Mais Tohru perce alors à jour l’étrange malédiction qui pèse sur cette tribu insolite : chacun des Soma est susceptible de se transformer en l’un des douze animaux du zodiaque chinois, notamment en cas de contact physique avec un individu extérieur à la famille. Ainsi, Shiguré est le chien, Yuki la souris et Kyo, jeune homme colérique, le chat. Ces deux derniers se détestent cordialement et s’affrontent sans cesse : en effet, la légende veut que le chat, dupé par la perfide souris, ait été exclu des signes du zodiaque. Depuis, une haine sans limites habite le jeune Kyo, qui se sent isolé de tous. Tohru cherchera alors à mieux comprendre ces deux êtres exceptionnels, et finira par se faire totalement accepter par les Soma, y compris par Kyo l’atrabilaire.

Fruits Basket, désormais grand classique, s’avère avant tout un shôjo profondément humaniste, où il est question d’amitié et de réalisation personnelle. Dans cette famille où le fort charisme de chacun des membres mène à des conflits sans fin, la petite Tohru apporte ainsi légèreté, humour et amour. Rivalités et jalousie font place à une certaine union. Dépassant ses propres malheurs, la jeune fille fait effectivement preuve d’un véritable don de Soi. Toujours à l’écoute des autres, disponible et ouverte au monde qui l’entoure, Tohru apaise les maux de chacun et réconforte ces jeunes garçons tourmentés. Car il est aussi question de différence dans ce premier épisode : comment vivre avec cette tare familiale ? Comment ne pas succomber à la tentation de l’isolement et du repli sur soi ? Et surtout, comment affronter le regard et le jugement des autres ?

Enfin, Tohru l’orpheline, une fois admise dans ce clan, reconstituera une véritable famille de substitution, solidaire et unie. Takaya prône ainsi avec une naïveté touchante des valeurs aussi simples que la gentillesse, la volonté ou encore l’ouverture aux autres. Mais l’auteur, grande fan de jeux vidéo, ne manque pas non plus d’esprit, et n’hésite pas à insérer de petits messages personnels : ses nombreux bavardages ultra-spéciaux sur presque rien et autres impressions ont beaucoup de piquant et ajoutent une pointe d’interactivité au livre.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 13/08/2003 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd