L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 9 avril 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

De l'inconvénient d'être immortel
Hiroaki Samura   L'habitant de l'infini (tome 8)
Casterman - Manga 2003 /  9.45 € - 61.9 ffr. / 230 pages
ISBN : 2-203-37241-9
Imprimer

Manji le samouraï est victime d’un étrange sort : le ver qui est en lui le rend immortel et soigne chacune de ses blessures. Le seul moyen de rompre le maléfice est d’être vaincu par un plus fort que lui, délivrance qui ne passe que par la disparition de Manji : pour ce dernier, en effet, redevenir un simple mortel équivaut à l’expérimentation de sa propre mort… Mais aucun de ses adversaires ne parvient à le battre, pas même les trois membres de l’école Ito Ryu qu’il croise sur son chemin. Cette école est d’ailleurs tristement célèbre par son chef, Anotsou, qui assassina les parents de la jeune Lin. L’adolescente s’était alors mis en tête de les venger, et Manji l’avait secondée quelque temps dans sa quête, avant que leurs chemins ne se séparent. Lin, recherchée pour un meurtre qu’elle n’a pas commis, est recueillie par Mme Sato, et se fait aider par le compagnon de cette dernière pour obtenir un sauf-conduit au poste de douanes. Elle se fait alors passer pour la sœur de Mme Sato, afin de tromper le magistrat qui l’interroge : mais ce dernier décide de la questionner méticuleusement sur la généalogie de la famille…

Les trois histoires parallèles de Manji, Lin et Anotsou – qui se poursuivent dans ce huitième volume où ils ne se rencontrent pas – confèrent un rythme très particulier à l’ensemble, ne laissant aucun repos au lecteur, magistralement tenu en haleine. Le suspense et la tension atteignent leur paroxysme lors de la scène de l’interrogatoire de Lin, où la situation peut basculer à chaque seconde. Samura nous montre ici son talent de dialoguiste, et dépasse le cadre étroit du manga guerrier, qui réduit souvent le scénario à une simple succession de combats. Cette parabole de la quête de soi, au discours quasi biblique, touche ainsi du doigt la difficulté d’atteindre un idéal et les sacrifices nécessaires pour mener à bien ce besoin d’absolu. Le tout habilement mêlé à de superbes duels, soutenus par un trait épileptique et raffiné, où l’esthétisme des images n’a d’égal que leur violence. Seul (petit) regret : le sens de lecture français, qui a été préféré au sens de lecture japonais.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 06/11/2003 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd