L'actualité du livre Mardi 21 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Ce n’est qu’un au revoir…
Yukata Nanten   Cowboy Bebop (vol. 3)
Pika éditions 2004 /  6.95 € - 45.52 ffr. / 180 pages
ISBN : 2-84599-310-2
FORMAT : 13 x 18 cm
Imprimer

Dernier volume de la série, ce troisième tome nous entraîne une fois de plus dans des aventures complexes. Ed disparaît mystérieusement, kidnappée par les Croz, sorte de vieux terroristes terriens. Elle a pour compagnon d’infortune le jeune et laid Tomato, secrètement amoureux d’elle. Les Croz veulent que nos deux génies de l’informatique piratent le Net afin de mettre un terme à l’émigration des enfants de la Terre vers des planètes étrangères. Or, Tomato et Ed sont eux-mêmes deux terriens, et cette mesure les condamnerait à rester sur la planète bleue jusqu’à la fin de leurs jours… Spike, quant à lui, se retrouve encore dans une situation épineuse en se faisant embarquer par un taxi de l’espace nouvellement adepte des raccourcis intersidéraux. Ce dernier emprunte ainsi sans le savoir des portails secrets largement utilisés par la mafia, qui transporte via ces chemins illicites des marchandises toutes aussi illégales.

Ainsi, les personnages restent sympathiques, mais on peut déplorer qu’ils ne soient pas plus développés. L’histoire demeure centrée sur les missions et, contrairement au premier volume, l’auteur prend de moins en moins le temps de s’arrêter sur ses protagonistes. Dommage, car la panoplie de caractères ébauchée ici aurait pu donner lieu à des personnalités intéressantes et très originales. Le scénario pâtit énormément de cette absence de profondeur : bien trop léger, malgré quelques moments plutôt drôles, c’est une véritable fuite vers l’avant que nous impose Yukata Manten. Mais reconnaissons-lui un certain talent de visionnaire – le manga date de 2000 – lorsqu’il fait dire à l’un de ses héros qu’il y a pas mal de terroristes sur Terre en ce moment (!), même si les terroristes en question s’avèrent assez sympathiques, voire franchement paumés…


Océane Brunet
( Mis en ligne le 24/03/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Cowboy Bebop (vol. 1)
       de Yukata Nanten
  • Cowboy Bebop (vol. 2)
       de Yukata Nanten
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd