L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 10 juin 2023
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Que le meilleur gagne !
Izo Hashimoto   Akio Tanaka   Coq de combat (vol. 6)
Delcourt - Mangas 2004 /  7.25 € - 47.49 ffr. / 224 pages
ISBN : 2-84789-023-8
FORMAT : 12 x 18 cm
Imprimer

sa sortie de prison, Kurokawa reprend son jeune élève en main. Ryô avait autrefois tout appris du karaté grâce au vieil homme, art qui lui avait permis de s’en sortir dans le difficile univers carcéral des maisons de correction. Ce dernier lui annonce qu’il devra combattre le terrible Sugawara dans un Lethal Fight. Mais pour accéder à cet honneur, Ryô devra tout d’abord terrasser Rangsan Gessomrit, jeune prodige de la boxe thaï, art martial dans lequel notre délinquant n’excelle pas vraiment. Afin de remédier à ce désavantage, Ryô entame un entraînement physique intense dans les montagnes. Le reste du tome sera uniquement consacré à cette rencontre au sommet, où retournements de situation et rebondissements en tout genre se succèderont au fil des rounds.

Mais le plus remarquable dans ce sixième volume de Coq de combat est la déroutante scission qui existe entre le niveau graphique et la qualité scénaristique. D’une part, les auteurs nous proposent des illustrations au trait soigné, où les corps semblent véritablement sculptés dans le papier, soutenues par des enchaînements chorégraphiés et très précisément pensés qui ne laissent pas de place à l’à peu près. À ce travail poussé sur l’image s’oppose la médiocrité d’un scénario quasi inexistant. Ces caïds écervelés n’arrivent pas vraiment à susciter la compassion du lecteur et la morale naïve de l’histoire ne rattrape pas toute cette débauche de violence gratuite (la dernière image constitue à ce titre le climax de cette bestialité). Bref, ce shonen un peu rentre-dedans prône une fois de plus un dépassement de soi qui confine au masochisme et une auto-discipline de fer à faire pâlir un Spartiate. Quant à la mutation physique qui s’opère chez Ryô, elle n’est pas sans rappeler celle observée chez certains cyclistes et joueuses de tennis… Aussi la position simpliste qui consiste à présenter le sport comme solution à la délinquance se révèle être à double tranchant. Trop de sport tue le sport…


Océane Brunet
( Mis en ligne le 27/03/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Coq de Combat (vol. 4)
       de Izo Hashimoto , Akio Tanaka
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd