L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 25 mai 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

L’amour est un soleil (!)
Kou Fumizuki   Bleu indigo (vol. 6)
Pika éditions 2004 /  6.95 € - 45.52 ffr. / 210 pages
ISBN : 2-84599-333-1
FORMAT : 11x18cm
Imprimer

Aoi repart en catastrophe chez ses parents suite à un mystérieux appel téléphonique reçu par Miyabi, qui se refuse à toute explication. Toute la pension attend leur retour de pied ferme, chacun étant bien décidé à fêter en bonne et due forme l’arrivée des deux jeunes femmes. Un jour, puis deux passent sans aucune nouvelle de leur part. Au troisième jour, Miyabi réapparaît enfin et entraîne Kaoru dans un parc où il retrouve sa bien-aimée : ils passeront alors pour la première fois une nuit en tête-à-tête dans un hôtel, en tout bien tout honneur, rassurez-vous ! Mais Aoi a une affreuse nouvelle à annoncer à Kaoru…

Toujours aussi terriblement cul-cul la praline, ce shojo se révèle malgré tout drôle et touchant. À l’amour pur et naïf d’Aoi et de Kaoru, soutenu par un trait enfantin d’une simplicité saisissante, répondent des scènes beaucoup plus légères et souvent bien vues. Tina entamera notamment un régime draconien, offrant une fois de plus quelques répliques hallucinantes et une bonne dose de situations cocasses. Ces tranches de vie sympathiques, qui réalisent un étrange mélange de mièvrerie et d’allusions à la salacité à peine dissimulée, rendent le manga très agréable à lire. De surcroît, Aoi acquière enfin un peu plus de profondeur : ainsi se révèlera-t-elle finalement la plus entreprenante - malgré des rêves d’une banalité sans fond et un idéal amoureux d’un conformisme accablant - et se montrera-t-elle même capable de rébellion !


Océane Brunet
( Mis en ligne le 25/06/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Bleu indigo (vol. 5)
       de Kou Fumizuki
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd