L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 24 octobre 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Dr Hitoshi Frankenstein
Ken Akamatsu   AI non-stop! (vol. 1)
Pika éditions 2004 /  6.95 € - 45.52 ffr. / 202 pages
ISBN : 2-84599-337-4
FORMAT : 11x18cm
Imprimer

Hitoshi mène une vie terne et morose : son existence de lycéen ne lui apporte aucune satisfaction et n’est animée par aucune passion, excepté l’informatique. Mal dans sa peau et terriblement complexé, le jeune homme s’enferme chez lui des heures entières pour se consacrer à son passe-temps favori : créer le logiciel de la femme idéale.

Mais un jour d’orage, la foudre s’abat brutalement sur l’appartement de l’adolescent, tandis qu’il apporte d’ultimes modifications à son programme n°30. Se produit alors un phénomène qui bouleverse sa vie entière : suite à la surtension, la fille de ses rêves se matérialise et sort tout à coup de l’écran. Paniqué, Hitoshi doit rapidement apprendre à faire face à cette nouvelle situation, plutôt insolite. Les ennuis ne font que commencer pour le garçon, mais beaucoup de joie et de bonheur l’attendent au bout du chemin, grâce à cette créature directement issue de son imagination, qu’il baptise du doux nom de Satie.

Publié un an avant le célèbre Love Hina, pour être ultérieurement enrichi, cette série drôle et très originale comporte déjà le trait et le style si particuliers d’Akamatsu. Hitoshi, que l’on ne manquera pas de comparer à Keitarô, accumule ainsi gaffes et galères, secondé par une Satie intrépide. La naïveté de cette dernière peut se révéler parfois irritante, bien que le nœud de l’histoire repose justement sur cette ignorance, donnant ainsi lieu à un comique de situation assez efficace. Bon enfant, le manga n’en conte pas moins l’histoire d’un amour impossible où Hitoshi, malheureux Pygmalion, se retrouve rapidement dépassé par ses sentiments.

Ainsi, Akamatsu nous plonge dans un monde où tout est possible, avec explications pseudo-scientifiques et cours de physique quelque peu surréalistes à l’appui. Rapidement l’ensemble tourne au thriller informatique, le suspense prenant peu à peu le pas sur le manichéisme des premiers chapitres. Pour leur part, les personnages ne manquent pas de piquant et Hitoshi se montre souvent touchant de maladresse, heureuses prémisses des habitants de la pension Hinata. À noter enfin une interview express de l’auteur, distillée au fil des épisodes, qui nous éclaire sur son état d’esprit lors de la réalisation de la série.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 02/07/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • RFHIP n°18
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd