L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 10 avril 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

La mort est mon métier
Syuho Sato   Say hello to Black Jack (vol. 2) - Chroniques du service de médecine interne
Glénat 2004 /  6.40 € - 41.92 ffr. / 193 pages
ISBN : 2-7234-4733-2
FORMAT : 15x18 cm
Imprimer

Alors qu’il pensait avoir tout vu lors de son premier stage en chirurgie, Saitô se heurte à un nouveau mur en médecine interne. En effet, le patient dont il a la charge, M. Miyamura, doit subir de toute urgence un pontage coronarien mais, suite à une discorde entre le service et les chirurgiens cardiaques, l’intervention est retardée. Saitô, bouleversé par cette situation, décide alors de muter le patient vers une autre clinique…

Explorant un peu plus les méandres du monde médical, ce deuxième tome tente une analyse du rapport médecin/patient, en se référant continuellement à l’interrogation initiale du manga : « Qu’est-ce qu’un médecin ?énbsp;». Pour y apporter une réponse, l’auteur soulève d’emblée des questions déontologiques fortes, avec notamment la problématique de l’information du patient. Malgré un trait un peu mordant et caricatural –mais jamais éloigné de la vérité- Syuho Sato dépeint ici avec sensibilité et justesse le mal-être du soignant face à la souffrance et la mort, éclairant ainsi les médecins -décrits dans le volume précédent comme des créatures assoiffées de pouvoir et d’argent- sous un jour plus humain.

Saitô, jeune premier idéaliste et à fleur de peau, souvent seul face à sa conscience, se montre touchant d’honnêteté intellectuelle et de courage, refusant de se couler dans le moule des lèche-culs de service. Constamment à contre-courant, cet attachant personnage à la trogne étonnante perd au fil des pages ses illusions de néophyte : larbin de ses supérieurs, soumis à une pression permanente et souvent livré à lui-même, le jeune homme trouve le salut uniquement via des rencontres avec une poignée de gens aussi exceptionnels que rares qui ne manquent pas de lui redonner à chaque fois le goût de la médecine. Soutenue par un graphisme d’une précision surprenante qui vous bouleverse à chaque page, la série (comme l’annonce l’éditeur) met un véritable coup de pied dans la fourmilière du monde médical. À lire et à relire.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 29/09/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Say hello to Black Jack (vol. 1)
       de Syuho Sato
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd