L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 17 septembre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

La solitude du rebelle
Taiyou Matsumoto   Number 5 (vol. 3)
Dargaud 2004 /  15.00 € - 98.25 ffr. / 132 pages
ISBN : 2-87129-642-1
FORMAT : 17x19 cm
Imprimer

Après s’être révolté et avoir fui l’armée de la Paix (le Rainbow), Number 5 erre dans un monde hostile qui a depuis longtemps cédé à la folie. Accompagné de Matriochka, le guerrier tente d’échapper aux anciens membres du Rainbow, transformés en véritables mercenaires depuis la dissolution de ce dernier par Victor. Chassé-croisé chaotique pour ces hommes brisés au destin exceptionnel…

Changement radical de registre pour Matsumoto, que l’on connaissait déjà pour ses univers très personnels et son admirable coup de crayon. L’auteur de Ping Pong nous emmène avec cette nouvelle série aux frontières du réel, dans un monde résolument étrange, où les animaux parlent et les autocars ont des ailes. Le scénario, elliptique et totalement autistique, se veut nébuleux à souhait ; difficile pour l’instant d’y trouver un fil conducteur… En effet, rien n’est fait ici pour faciliter la tâche du lecteur : cet Alice au pays des merveilles nippon complètement barré et atypique nous renvoie à un univers exempt de toute rationalité, fait de paysages déstructurés crayonnés à l’extrême, proches du surréalisme de Dali.

Anamorphoses étourdissantes, les illustrations ne répondent à aucune règle et, via le prisme de la folie, offrent un regard dérangeant sur la vie. Le tangible se désagrège peu à peu, la raison perd pied, le malaise s’installe. L’auteur détruit ainsi avec une rage et un bonheur non dissimulés tout repère spatio-temporel, asservissant sans ménagement la réalité à son imaginaire débordant. Allégorique et fascinant, le manga n’en est pas moins réservé à un public avisé. Trop d’étrangeté tue l’étrangeté…


Océane Brunet
( Mis en ligne le 16/10/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Ping Pong (tome 1)
       de Taiyou Matsumoto
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd