L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 18 février 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Le bonheur d’être deux
Moyoco Anno   Happy mania (vol. 5)
Pika éditions 2005 /  6,95 € - 45.52 ffr. / 176 pages
ISBN : 2-84599-498-2
FORMAT : 13x18 cm
Imprimer

Rien ne va plus pour Shigeta qui, outre le fait de devoir quitter son appartement dans la précipitation, perd son travail et se fait plaquer par Okôchi dans la même semaine. Seul rayon de soleil dans ce morne quotidien : Takahashi, toujours aussi éperdument amoureux de la jeune femme, malgré le rejet chronique humiliant que lui offre cette dernière pour toute réponse à sa passion…

Somme d’histoires d’amour plus ou moins heureuses (jalousies, tromperies et promesses non tenues sont l’apanage de ce tome quelque peu décourageant) mais toujours compliquées, le manga se montre, au-delà d’un humour de bon aloi agrémenté d’une bonne dose de comique de situation, d’une lucidité parfois glaçante. La série est en effet l’illustration parfaite de l’éphémère de toute passion et ne déplore au fond qu’une seule chose : la fragilité du sentiment amoureux. Avec ses trois ennemis, comme le chante si bien Sanson, passés ici au crible : la solitude, le temps qui passe et l’habitude, rien ne nous est épargné.

Et Shigeta de se fourvoyer constamment en poursuivant la quête d’un bonheur incertain sans avoir la moindre idée de ce à quoi il peut ressembler. Alors notre héroïne turbulente le feint : là voilà qui simule ses orgasmes, qui se met en couple avec le premier venu, qui couche avec le dernier des goujats. Mais même si trouver l’âme sœur est difficile, le jeu en vaut toujours la chandelle… Alors courage Shigeta !


Océane Brunet
( Mis en ligne le 07/11/2005 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Happy mania (vol. 4)
       de Moyoco Anno
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd