L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 28 octobre 2021
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

L’étalon de Shinjuku
Tsukasa Hojo   City Hunter (vol. 4)
Marvel Panini France 2006 /  9,95 € - 65.17 ffr. / 222 pages
ISBN : 2-84538-695-8
FORMAT : 14,5x21 cm
Imprimer

Ryo Saeba endosse le rôle de professeur d’une classe de jeunes filles pour les besoins d’une enquête. Notre Don Juan compte bien saisir l’occasion au vol pour multiplier les conquêtes… et accumule les faux pas.

Toujours très en verve, Ryo Saeba brille par ses frasques d’obsédé sexuel. Ce tome, particulièrement inspiré, les met joyeusement en scène pour amuser le lecteur : le personnage de City Hunter, déjà bien campé, prend ainsi de l’envergure. Avec son franc-parler, ses allures de séducteur ringard et sa libido insatiable, Saeba est un héros peu ordinaire qui, d’une page à l’autre, peut passer de comportements d’un ridicule achevé à une prestance charismatique, sans jamais se discréditer. Hojo offre ici le portrait d’un être attachant, et surtout terriblement humain.

On retrouve de plus avec plaisir les codes imagés utilisés par l’auteur pour signifier qu’un ange passe ou encore la puissance sonore des disputes entre Ryo et Kaori, sortes de petits logos très bien pensés qui confèrent au manga une originalité extravagante. Le tout agrémenté des incontournables scènes d’héroïsme machiste dont Hojo a le secret, à mi-chemin entre James Bond et Terminator. La relation entre Ryo et Kaori reste toujours aussi ambiguë, et permet à l’auteur d’aborder de nombreux tabous à mots voilés (inceste, homosexualité, transsexualité, etc.). Un bon cru…


Océane Brunet
( Mis en ligne le 23/05/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • City Hunter (vol. 3)
       de Tsukasa Hojo
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd