L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 7 juin 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

La mort vous va si bien
Knife Senno   Shitaro-kun (vol. 1)
Soleil Productions 2006 /  6.95 € - 45.52 ffr. / 180 pages
ISBN : 2-84946-408-2
FORMAT : 11.5x17 cm
Imprimer

Est-il de bon ton de se faire soigner dans un hôpital hanté une nuit de pleine lune ? Le spectre d’un élève martyrisé qui s’est suicidé peut-il venir se venger de ses camarades après sa mort ? Pourquoi les morts-vivants nous détestent-ils autant et ont-ils un si mauvais goût vestimentaire ?

Reprenant habilement de légendaires histoires à faire peur (la femme à la bouche fendue, le chien à tête humaine, etc.), ce kowaï manga excelle dans son genre, avec en particulier de stupéfiantes scènes d’horreur. L’étrange jeu de contraste développé par l’auteur suscite une atmosphère pesante qui sait mettre le lecteur parfaitement mal à l’aise. La panique qui gagne les protagonistes est en effet communicative, et la série se montre d’une efficacité qui n’a rien à envier au Manoir de l’horreur ou au tout récent Ju-On.

Certaines scènes, à la démesure aussi amusante que glaçante, atteignent ainsi la quintessence du gore, avec un liant plutôt surprenant. On retrouve en effet au fil des pages un petit garçon effrayant à la laideur repoussante, image récurrente qui annonce souvent un drame et sème la terreur sur son passage. Cette figure semble être la matérialisation de la culpabilité qui ronge les personnages, qu’ils éprouvent à tort ou à raison d’ailleurs. Car c’est bien là le seul vrai monstre qui nous habite…


Océane Brunet
( Mis en ligne le 31/05/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Ju On (vol. 1 et 2)
       de Shimuzu Takashi
  • Le Manoir de l'horreur (vol. 1)
       de Ochazukenori
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd