L'actualité du livre Dimanche 14 avril 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

L’Antéchrist Superstar
Jerry Cho    Josev   Claws of Darkness (vol.1) - Journal d'un chasseur de vampires
Soleil Productions - Hero 2006 /  7.95 € - 52.07 ffr. / 107 pages
ISBN : 2-84946-518-6
FORMAT : 15x21 cm
Imprimer

Fruit d’une union entre un vampire et une femme, Nicholas Bane chasse sans relâche démons et autres lycanthropes afin de les éradiquer de ce monde. Son périple l’amène dans la petite ville sans histoire de Santa Anna, théâtre d’une série de meurtres sordides. Un certain Carlos, gros bonnet de la pègre locale, semble être impliqué de très près dans ces massacres…

Prenant le parti d’un trait hyperréaliste qui contraste étonnement avec un sujet pour le moins fantasque, les auteurs se paient le luxe d’une publication en couleur brut de décoffrage. Car ce détail, loin d’être anodin, permet d’habiles contrastes et de saisissants jeux d’ombres et de lumière. Aux tons crépusculaires ocre et vermillon d’un Mexique aride, où se côtoient vautours et alcooliques chroniques, répondent des illustrations d’un clair-obscur inquiétant, souvent prémonitoires de scènes sulfureuses où se mêlent orgies, torture et meurtres. Une hostilité si dense qu’elle en devient palpable…
Cette atmosphère apocalyptique, mise en exergue par certains passages ultra-violents, est magistralement mise en image par le truchement d’une approche cinématographique de l’histoire : l’alternance de gros plans, de contre-plongées vertigineuses et le travail effectué sur le mouvement suscitent un rythme effréné et une vision quasi-stroboscopique des évènements, à l’instar du montage épileptique de créations telles que Old Boy. Peu de répit donc pour le lecteur, assailli de toutes parts d’images sanglantes redoutablement efficaces qui parsèment cette œuvre que l’on pourrait qualifier de western d’horreur, genre néo-gothique où l’antéchrist se fait la part belle.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 27/07/2006 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd