L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 10 août 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Bonjour Tristesse
Inio Asano   Le Quartier de la lumière
Dargaud/Kana - Made in 2007 /  10,00 € - 65.5 ffr. / 210 pages
ISBN : 978-2-505-00088-4
FORMAT : 15x21 cm
Imprimer

En vu de l’écriture d’un prochain manga, Nozu arpente son quartier flambant neuf, cité-dortoir moderne constituée d’un enchevêtrement de résidences grand standing. Le jeune homme visite les appartements à vendre, espionne ses voisins, flâne dans les ruelles… Bref, s’imprègne de l’atmosphère de ce lieu à la façade irréprochable. Mais ce « quartier de la lumière » finit par révéler sa face sombre lorsque deux suicides se produisent consécutivement parmi les habitants…

Cette vie de quartier selon Asano, décadente et fantasque, renoue pour notre plus grand bonheur avec les pétages de plomb inattendus et les dérapages violents en tous genres d’ Un monde formidable. Le vernis étincelant des premières pages s’effrite peu à peu, pour finir par voler en éclats, laissant entrevoir le pire des désespoirs et la noirceur la plus profonde.
Le one shot passe donc sans ambages de tranches de vie qui fleurent bon le quotidien moelleux à une symphonie violente et amère où de pauvres hères, propulsés avec plus ou moins de réussite dans le monde des adultes, se délestent de leurs illusions et de leur innocence. Nozu, mangaka rêveur mais acculé par les nécessités de l’existence, subit ainsi une précarité qui ne manque pas de semer le doute chez un personnage en proie à des questionnements existentiels forts. Tasuku, un adolescent idéaliste, met en œuvre sa compassion pour autrui en aidant les gens à se suicider, faisant de la mort son gagne-pain quotidien. En toute bonne conscience, évidemment.
Cette œuvre percutante dresse de la sorte un portrait au vitriol d’êtres paumés dont l’émoussement affectif glace, et les comportements auto et hétéro-destructeurs terrifient. Adolescents inquiétants, enfants carrément flippants ou adultes privés de toute moralité, voici la belle brochette de cas sociaux marginaux que nous sert Inio Asano, mêlant avec jubilation chantage, cupidité, meurtres et autres friandises. Cette anatomie d’une société décadente rongée par ses démons (solitude, désespoir, manque d’amour) laisse souffler sur l’échine du lecteur le doux frisson d’effroi d’un récit visionnaire.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 23/04/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Un monde formidable (vol.1)
       de Inio Asano
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd