L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 20 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Mon taenia n’a rien à t’envier
Akira Shirakawa   Shouko Fukaki   Guardian Dog (vol.1)
Ki-oon 2007 /  7,50 € - 49.13 ffr. / 190 pages
ISBN : 978-2-915513-59-2
FORMAT : 13x18 cm
Imprimer

Gengo, un lycéen falot, se fait parasiter par Six-Yeux, un extraterrestre en cavale. Mais la belle Ishtar suit le délinquant intergalactique à la trace et va faire de l’existence de Gengo –à qui ça apprendra à être au mauvais endroit au mauvais moment au lieu d’aller en cours- un véritable cauchemar.

Avec un scénario qui rappelle Tetsuwan Birdy, ce premier tome reprend l’idée tout à fait repoussante d’un héros habité par un extraterrestre. Ce parasitisme post-moderne donne en effet lieu à des scènes parfaitement écoeurantes. Parfois confus, le scénario ne brille pas toujours par son originalité mais offre de grands moments de rigolades étayés par des dialogues jubilatoires. Avec pour exemple le trouble ressenti par le héros face à sa nouvelle situation (« avec ce mec qui est entré en moi »), qui flirte entre homosexualité –ou plutôt homoérotisme- et anthropophagie. Tellement piquant…
Le questionnement identitaire découlant de ces êtres hybrides en proie à une calamiteuse dualité se révèle déroutant, instaurant chez les protagonistes une paranoïa qui gagne le lecteur chez qui l’apparition de chaque nouveau personnage fait naître une inconsciente méfiance. Ce climat de suspicion, délétère à souhait, nourrit ainsi avec brio un suspense aigu. Bien que le scénario dégénère en délire paraphrénique qui tente de nous faire avaler des couleuvres aussi grosses que ces extraterrestres phagocytés par des lycéens…


Océane Brunet
( Mis en ligne le 31/07/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Tetsuwan Birdy
       de Yuuki Masami
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd