L'actualité du livre Lundi 22 avril 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Laisse pas tomber le vieux bluesman
Akira Hiramoto   Me and the Devil Blues
Dargaud/Kana - Big kana 2008 /  7,35 € - 48.14 ffr. / 248 pages
ISBN : 978-2-505-00372-4
FORMAT : 12x18 cm
Imprimer

RJ Johnson est un musicien raté. Ses piètres prestations sont l’objet des ricanements incessants de ses amis. Aussi, lorsque ces derniers lui content l’étrange légende selon laquelle celui qui vend son âme au Diable à la croisée des chemins obtient ce qu’il souhaite le plus au monde, l’apprenti bluesman reste-t-il rêveur. Quelques temps après, RJ fait de stupéfiants progrès à la guitare : d’aucuns pensent qu’il a passé un pacte avec le Malin afin de réussir sa carrière artistique…

Adaptation assez libre de la vie du troublant bluesman Robert Leroy Johnson, le manga propose une envoûtante immersion dans l’Amérique des années 30 : alcool, dur labeur, musique et superstition campent ici la difficile condition noire dans les plantations de coton de l’état du Mississipi. Le parcours fulgurant du jeune Johnson, en forme de roman d’apprentissage, prend vie sous la plume incisive d’Akira Hiramoto qui emporte sans ménagement son lecteur dans la folle épopée du doux rêveur. Percutant, souvent dur, le manga évolue aux frontières de la folie et du paranormal ; les dialogues ciselés soutiennent une histoire qui s’apparente à un mythe, et dont la violence n’a d’égale que la beauté. Une puissance étonnante se dégage de l’œuvre et l’on ne peut qu’adhérer aux propos du bluesman Takashi « Hotoke » Nagai lorsqu’il écrit que, une fois la lecture terminée, « on se revoit soi-même debout au milieu d’une vaste plaine du sud des États-Unis…Et ça, c’est très surprenant ».


Océane Brunet
( Mis en ligne le 01/09/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd