L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 20 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Réaliste  
 

L’enfant sauvage
Etienne Davodeau    Joub   Il s’appelait Geronimo
Vents d'ouest 2014 /  18.25 € - 119.54 ffr. / 128 pages
ISBN : 9782749306667
FORMAT : 20x26,5 cm

Intégrale des trois albums parus entre 2007 et 2010.
Imprimer

C’est l’histoire d’un enfant, élevé à l’écart de la société par son père : Geronimo n’a pas de papiers, pas de permis de conduire, pas de passeport, il n’existe pas dans la société française… tel est le projet un peu inconscient d’un père fasciné par les Indiens, et convaincu d’avoir élevé son fils en homme libre. Mais cette liberté, et ce mythe indien, Geronimo entend bien l’essayer en partant justement aux USA, voir les vrais Indiens. Embarqué clandestinement sur un paquebot, il aboutit finalement en Guyane française, paumé, sans ressources et sans identité… jusqu’à ce qu’il en trouve une de rechange, à l’occasion d’un drame. Mais hériter d’une identité, c’est aussi hériter des problèmes, des questions, des angoisses d’un autre, c’est surtout devoir assumer un passé qui n’est pas le sien, et tenter d’éclairer les mystères de son propre passé. De la Guyane à la France, Geronimo, devenu Manu, se lance sur la piste de son identité et, partant d’une vie qui n’est pas la sienne, va chercher à s’en construire une, faite d’amour, de vérité et de rencontres.

On retrouve toujours avec bonheur les histoires d’Etienne Davodeau : une intrigue simple, partant d’un jeune garçon fugueur, et qui devient peu à peu complexe, au fur et à mesure de l’histoire. C’est le moment où la psychologie s’impose, et où l’auteur, très à l’aise avec ces morceaux de vie bouleversés, observe les uns et les autres, un père dépassé et rongé par ses choix, un jeune homme élevé en Indien et qui découvre la réalité du XXIe siècle… Cette histoire de vie empruntée, et d’existence à rebâtir (ou du moins à éclaircir) a le goût d’un beau fait divers, dans lequel les auteurs plongent avec délice pour en rapporter des morceaux d’humanité. Au pinceau, Joub livre un travail sympathique, sans excès de réalisme, en privilégiant l’intrigue et la dimension psychologique : le décor domine largement les personnages aux traits parfois esquissés, que ce soit celui de la Guyane des bas-fonds, ou ce quartier parisien étriqué où se cache Geronimo-Manu. Un album agréable qui explore, sobrement et sans effet de manche, un thème efficace, celui d’une vie à construire.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 08/05/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Chien qui louche
       de Etienne Davodeau
  • Lulu femme nue (second livre)
       de Etienne Davodeau
  • Rural !
       de Etienne Davodeau
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd