L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 26 janvier 2022
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Réaliste  
 

Naufrage sur tous les plans
Frank Giroud   Alain Mounier   Le Décalogue (tome 6) - L'Echange
Glénat 2002 /  12 € - 78.6 ffr. / 56 pages
ISBN : 2-7234-3438-9
Imprimer

Voilà déjà le sixième album du Décalogue, une saga en dix tomes qui n’ont qu’un point commun : Nahik, un livre extraordinaire capable d’influencer le destin de ceux qui le possèdent. Dans L’Echange, l’ouvrage magique permet à Alice Fleury, une jeune femme de bonne famille, de découvrir ses véritables origines. Née vingt ans auparavant sur le Fast Bell, un paquebot qui emmenait ses parents d’Egypte en Amérique, elle a survécu au naufrage du bateau, tout comme ses parents. En cela, elle a eu plus de chances qu’un autre nouveau-né, englouti par les vagues, et dont les parents, les Santoni, étaient devenus amis des Fleury pendant la traversée. Une amitié qui avait transcendé les clivages sociaux et qui s’était opérée grâce à Nahik, offert par Miss Fleury à l’un des fils Santoni.

Très vite, trop vite, le lecteur, alerté par le titre, pressent le nœud de l’intrigue, amenée, il faut bien l’avouer, de façon assez balourde. Franck Giroud brosse ici un remake larmoyant et dramatique de La Vie est un long fleuve tranquille en costume d’époque. Les Fleury/Le Quesnoy et les Santoni/Groseille sont aussi caricaturaux que dans le film, mais inutile de préciser qu’ici, c'est malheureusement involontaire. L’effet comique qui, s’appuyant sur l’outrance et l’exagération, avait fait la réussite du film d’Etienne Chatilliez, assure ici l’échec de l’album. Le dessin lui aussi participe de cette impression de ratage généralisé : les couleurs sont laides et passées, les visages inexpressifs et les cadrages convenus. A éviter donc, tout comme l’opus précédent et sorti simultanément, Le Vengeur. Pour davantage d’enthousiasme, mieux vaut se replonger dans les tomes 1, Le Manuscrit, et 4, Le Serment, de loin les meilleurs.


Thomas Bronnec
( Mis en ligne le 26/02/2002 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Décalogue (tome 1)
       de Frank Giroud , Joseph Béhé
  • Le Décalogue (tome 2)
       de Frank Giroud , Giulio De Vita
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd