L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 17 septembre 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Comics  
 

Jusqu’à la lie…
Ed Brubaker   Steve Epting    collectif   Civil War (tome 3) - La Mort de Captain America
Panini - Marvel Deluxe 2008 /  28 € - 183.4 ffr. / 280 pages
ISBN : 9-782809-405231
FORMAT : 17x26 cm
Imprimer

Civil War suite et fin : avec ce troisième tome, la saga, publiée en 2007 en format comics et rééditée cette année en volumes cartonnés de luxe, s’achève. Le succès avait été au rendez-vous et cette version collector, qui reprend, sous la forme d’une anthologie, les diverses publications Marvel est la bienvenue pour les fans et les lecteurs qui avaient laissé passer les précédentes éditions. Avec ce troisième tome, la messe est dite : la guerre civile qui faisait rage entre les super héros, partagés entre légalistes – prêts à se soumettre à une loi de recensement – et libertaires – hostiles à ladite loi – s’achève. Captain America, qui avait pris la tête de la rébellion, s’est rendu, a été arrêté… et se fait assassiner par ce qui ressemble à un complot bien tordu. Les camps se reforment : Iron Man, chef des légalistes, est plus ou moins soupçonné d’avoir fermé les yeux, et dans l’ombre, quelques vieux ennemis du Captain jubilent… Certains même ne seraient pas si innocents. C’est le retour du Crâne Rouge, de toute beauté. Chez les super héros, c’est la consternation : les lendemains de guerre sont meurtriers ! L’enquête est menée par un Wolverine de très mauvaise humeur, tandis que l’Amérique enterre son héros… et songe déjà à le remplacer. Petite révolution dans le monde du comics Marvel, sur fond de thriller surhumain.

Civil War fut un immense cross-over, brassant tous les héros, les thèmes, les problématiques de l’univers Marvel… il fallait un final à la hauteur de cette ambition : ce fut la mort de Captain America, équivalent Marvel de la mort de Superman, il y a quelques années, face à Doomsday… Funérailles nationales avec le cercueil porté sur le fût d’un canon, discours des super héros, cimetière d’Arlington… la totale ! Alors certes, pour un public francophone, l’évènement ne fait pas résonner la fibre patriotique. La vision de la bannière étoilée flottant sur un ciel lugubre, le drame du bouclier du Captain abandonné et tâché de sang… tout cela nous rappelle les origines des comics et le contexte actuel d’une Amérique sensible au pathos patriotard. Mais le résultat est efficace. Graphiquement parlant, la qualité est là : chaque dessinateur décline sa vision de l’univers Marvel, plus ou moins sombre, mais tous se retrouvent sur une identité commune, qui fait le charme de cette série. Quant au scénario, fruit de plusieurs auteurs, il est également tout à fait cohérent, ce qui est en soi une performance (quand on voit ce que sont devenus les X-men…). Les problèmes des uns et des autres ressortent et la mort du Captain America éclaire ce qui fait le charme des publications Marvel : la dimension personnelle et l’idée que derrière les masques se cachent (et se taisent) des drames privés. À cet égard, la conversation, qui démarre l’ouvrage, entre Iron Man et Captain America, ou encore le duel entre Spider-Man et Rhino dans un cimetière sous la pluie, forment de belles pages, qui vont bien au-delà d’une confrontation physique et dévoilent l’ampleur psychologique de l’affaire. Bref, un album à l’atmosphère étrange, entre polar et règlement de comptes intimes. Une belle conclusion pour une saga ambitieuse et, qui plus est, une conclusion qui laisse encore nombre de portes ouvertes…


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 13/11/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Civil War (tome 2)
       de J. M. Straczynski , Ron Garney , Humberto Ramos
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd