L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 12 mai 2021
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Comics  
 

Michael Moore, version super-héros ?
Tom Peyer   Mark Millar   Dustin Nguyen   Art Adams   G. Erskine   Authority (tome 4)
Semic books 2004 /  9.90 € - 64.85 ffr. / 100 pages
ISBN : 2848570741
FORMAT : 17 x 26 cm
Imprimer

Pourquoi apprécier les super-héros et les comics ? Peut-être parce qu’ils incarnent des vertus prêtées naguère aux dieux de la mythologie, offrant en quelque sorte une version modernisée des mythologies antiques, et l’incarnation de certaines vertus chrétiennes dans un monde déchristianisé. Une nouvelle religion, venue d’un nouveau monde, et s’adressant à des générations désenchantées (il faut lire à cet égard le dernier roman de Neil Gaiman).

Mais l’univers des super-héros et des comics peine parfois à se renouveler : si on lit toujours avec plaisir les aventures d’un Superman, d’un Spiderman et consorts, il faut toutefois convenir que ces gens-là ne semblent pas toujours vivre dans le même monde que nous, un monde où les Etats autant que les individus sont parfois coupables, un monde qui ferme les yeux sur les excès du libéralisme économique, sur les massacres et génocides, sur les mensonges des grands de ce monde pour justifier des conflits ou les petitesses, les lâchetés de chacun. Bref, un monde à plusieurs vitesses qui mériterait bien un justicier à plein temps. Authority relève ce défi. Si des méchants aux pouvoirs dévastateurs demeurent, c’est bien plus le conflit entre une équipe de héros hors norme et les Etats (en particulier les USA) qui fonde le corps de ce récit. L’idée générale d’Authority est inscrite dans cette conclusion délivrée par l’un des héros : «Les gens capables d’entendre bourdonner les atomes ne peuvent plus ignorer les cris montants des camps de concentration du tiers-monde»…

Car ce ne sont pas des super-héros à l’ancienne : on y croise un couple homosexuel, un ancien drogué qui a du mal à décrocher, et surtout d’irréductibles libertaires, hostiles aux excès du libéralisme, et qui paraissent répondre à la question que tout un chacun se pose : que ferais-je pour l’humanité si j’avais des pouvoirs ? Croisant dans un vaisseau spatial intelligent en orbite autour de la Terre, ils interviennent dans divers cas, contre des dictateurs et contre de mauvais mutants ou des industriels pollueurs. Mais le président des Etats-Unis, soutenu par un consortium d’industriels et de publicistes, décide de se débarrasser de ces justiciers par trop indépendants et de leur substituer une équipe équivalente, moralement vide, au service de l’hyper-puissance américaine et particulièrement de ses élites politiques et économiques. En bref, le complexe militaro-industriel passe à l’attaque. C’était l’objet du précédent album ; quant à celui-ci, il décrit le retour de l’Authority, première version, et le combat final avec le champion du lobby politique, un monstre aux pouvoirs délirants dénommé Seth…

Cette série vraiment originale dans un univers, celui des comics, dont les codes scénaristiques évoluent peu, est une belle réussite. Graphiquement, tout cela reste à la fois classique et parfaitement maîtrisé (et d’autant que plusieurs dessinateurs se succèdent), très agréable donc, sans inventivité excessive ni formalisme pesant. Au sein d’un catalogue Semic d’une qualité généralement remarquable, cette série est parfaitement représentative des comics contemporains, par son dynamisme, son inventivité et son côté «engagé». Elle montre toute la richesse d’un thème, celui des super-héros, adapté à nos problématiques. La réussite est indiscutable.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 31/07/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd