L'actualité du livre Mercredi 22 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Zombie rock
 Lou    Nikopek   Rockabilly Zombie Superstar
Ankama éditions 2009 /  14.90 € - 97.6 ffr. / 96 pages
ISBN : 978-2-916739-64-9
FORMAT : 20x28 cm
Imprimer

Les zombies sont à la mode, c’est une cause entendue : entre Walking Dead, Marvel Zombies, ou le très délirant Zombies qui ont mangé le monde, accompagné des Guide de survie en territoire zombie et autres World War Z, l’amateur de chair putréfiée doit constater que les morts vivants sont devenus tendance… youpi ! Et comme on peut à peu près tout faire avec les zombies (y a plus de respect, ma bonne dame), Lou et Nikopek se sont dit : pourquoi pas du rock’n’roll sur fond de Bible belt, de rednecks et de bière tiède ? Un mélange texan bizarre, improbable, vaguement délirant mais qui révèle (enfin) ce qu’il est advenu d’Elvis après sa disparition (vous ne pensiez tout de même pas qu’il était vraiment mort ?).

Et donc voilà Rockabilly Zombie Superstar… le genre d’album dont on peut légitimement se demander ce que les auteurs fument. Le pitch : Billy Rockerson, un rocker zombie qui imite Elvis, déambule dans un Texas envahi par les zombies, se heurtant parfois à l’armée – qui joue à la guerre avec les cadavres locaux – et aux rednecks, à peine plus évolués que les zombies qu’ils pourchassent. Et pour corser un peu l’histoire, notre rocker a une vision d’Elvis lui indiquant la route à suivre (navré Sailor, tu n’es plus le seul à voir apparaître le King) et lui léguant, pour tracer son chemin, une pelle (rien de mieux pour se débarrasser des gêneurs) et une voiture customisée… Première étape : Peggie Sue (forcément, ce Elvis à la manque a épousé une héroïne de Buddy Holly !)…

Alors voilà, c’est bizarre, original et plutôt rigolo, dans le genre road movie barré, avec des références qui feraient plaisir à un Tarantino (dont l’ombre plane sur le scénario) et une décontraction dans le massacre qui impose le respect. Le graphisme, qui joue beaucoup sur l’ambiance Texas, huis clos et massacre, est sympathique, un poil réaliste, comme les bons films d’horreur. Bref, une série étonnante, pour fans de zombitude et de pulp, un objet dessiné non identifié mais qui mérite le détour !


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 27/09/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Marvel Zombies
       de Alan Kirkman , Sean Phillips
  • Walking Dead (tome 3)
       de Robert Kirkman , Charlie Adlard
  • Les zombies qui ont mangé le monde (tome 3)
       de Jerry Frissen , Guy Davis
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd