L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 17 mai 2021
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Sans paroles
Nicolas de Crécy   Prosopopus
Dupuis - Roman Aire Libre 2009 /  15.50 € - 101.53 ffr. / 128 pages
ISBN : 9782800144399
FORMAT : 17,5x24 cm
Imprimer

Entre Casimir et Pat Hibulaire, voici le Prosopopus, gros monstre au regard gentil mais qui s’avère sanguinaire si l’on cherche à lui titiller le cigare. Née de sang, de sperme et de fumée de cigarette, cette chimère des temps modernes a pris sa forme phosphorescente au-dessus des gratte-ciels gris pour venir s’inviter chez un étrange gus. Un tueur à gages solitaire ? Rien n’est moins sûr et la suite de ce récit viendra éclaircir un récit à tiroirs bien décalé.
Avec Prosopopus, Nicolas de Crécy se lançait — après beaucoup d’autres — dans le récit entièrement muet. Sur plus d’une centaine de planches, l’auteur élabore une histoire à la fois onirique et violente, grotesque et poétique. Tour à tour thriller, polar, cartoon et récit horrifique, l’album est ainsi un énorme mélange de genres, un enchevêtrement de pistes et d’idées, suscitant chez son lecteur des émotions aussi éloignées que le rire et le dégoût, l’incrédulité et l'enthousiasme. Le tout sans un mot prononcé, sans une ligne de texte, mais seulement porté par un art consommé de la narration.

C’est qu’il y a d’abord ici une incroyable technique, une virtuosité graphique qui ne peut qu’épater, sans pour autant faire perdre le fil du récit. Il faut voir comment le dessinateur parvient à gérer lumières, architectures et expressivité avec la même maîtrise. Ce talent est au service d’un univers singulier, celui de New York sur Loire, cette fameuse ville où l’on peut croiser Monsieur Fruit, le fantôme de John Lennon et un certain bibendum céleste.

Le résultat est une fable plutôt noire, visuellement superbe, porté par un ton à la fois dérangeant et rigolard. L’auteur parvient magistralement à nous embarquer dans cette histoire pourtant bien tortueuse et ne ressemblant à pas grand-chose de connu. Six ans après sa première parution, l’album peut résolument prétendre au statut de classique. C’est peut-être pour cette raison que Dupuis a décidé de ressortir, sous une autre forme, ce récit. C’est ainsi dans la nouvelle collection Roman Aire Libre que ressort aujourd’hui Prosopopus. Si l’on peut se réjouir de voir cet album revenir sur le devant des rayons, on peut tout de même douter de l'intérêt d’une réduction de format. La collection cherche à surfer sur la vague molle et snob du roman graphique et ressort en petit format des albums qui n’en méritaient pas tant. Si le résultat reste évidemment lisible et honorable, on ne peut s’empêcher de préférer découvrir les dessins de Nicolas de Crécy dans le grand cadre offert par la collection Aire Libre, première du nom.

Faute de trouver l’album original, cette réédition — même disproportionnée — reste indispensable pour ceux qui n’auraient encore jamais croisé le chemin du Prosopopus.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 12/10/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • New York sur Loire
       de Nicolas de Crécy
  • Les Carnets de Gordon McGuffin
       de Pierre Senges , Nicolas de Crécy
  • Période glaciaire
       de Nicolas de Crécy
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd