L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 19 août 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Prédateurs
Audrey Alwett    Iggy   Ludwig Alizon   Ogres (tome 1) - Chasse à l’Ogre
Soleil 2010 /  13.50 € - 88.43 ffr. / 52 pages
ISBN : 978-2-30201-349-0
FORMAT : 23,4x32,3 cm
Imprimer

On finirait par les regretter : naguère, les ogres dominaient le monde, et sous leur houlette, les humains, plus faibles étaient alternativement force de travail et repas… Usant de haricots magiques, ils contrôlaient tout. Mais un ogre rebelle décida un jour d’exterminer les siens et mis au point une ronce magique, qui se nourrissait de sang d’ogre et pouvait les vaincre. Une arme terrible ! Dans la foulée, cet ogre un rien pervers s’attacha la complicité des humains, dont certains transformés en morts-vivants (les Nécrates) apprirent à manipuler la ronce magique… Des années, plus tard, les ogres ont été exterminés, les humains sont toujours sous le joug des Nécrates et les ronces ont remplacé les haricots… Un seul ogre subsiste, Maximilien Dentés, bien caché parmi les humains… jusqu’à ce qu’une humaine, Hémacyte, le force à fuir et lui découvre une information renversante…

Et voilà que les ogres deviennent gentils ! L’idée est amusante, et de multiples clins d’œil (à commencer par les haricots magiques) viennent rappeler les contes populaires et les ogres de l’enfance. C’est à la fois le charme et le problème de cette série, une hésitation, constante, entre l’humour noir (les ogres sont de gentils mangeurs d’hommes) et l’aventure fantasy. Une hésitation sympathique, mais qui empêche peut être de s’identifier complètement aux personnages, et notamment au héros, l’ogre Maximilien. Le scénario d’Audrey Alwett et Iggy, bien tourné, se laisse parcourir avec plaisir, mais en espérant qu’après cet album d’exposition et son principe de base (les humains, c’est bon pour le garde-manger), on opte définitivement pour l’humour ou l’aventure. Quant au graphisme de Ludwig Alizon, il est impeccable : une mise en scène et un style certes très classiques, mais qui ne reculent ni devant l’action et le mouvement, ni devant les décors spectaculaires. Bref, un album sympathique et une série fantastique de bonne tenue.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 20/12/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd