L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 29 février 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Retour au pays
Fabrice Lebeault   Horologiom (tome 6) - Le Ministère de la Peur
Delcourt - Terres de légendes 2011 /  13.95 € - 91.37 ffr. / 56 pages
ISBN : 978-2-7560-2016-7
FORMAT : 24x32 cm
Imprimer

Dans tous les mondes totalitaires, le crime est, plus qu’un problème social, une remise en cause de tout le système (censé apporter ordre et paix), une incohérence, une improbabilité qu’il faut rapidement faire disparaître… À Horologiom, la cité mécaniste où tout est régi par les lois de la mécanique, et où toute émotion est prohibée, c’est la tâche du Service des Violences Privées qui s’occupe des crimes « civils » : le crime, expression d’une émotion interdite, doit être éradiqué… Alors la décapitation d’un enquêteur du SVP est un crime d’autant plus considérable, qu’il vise le bras même de l’ordre mécaniste… et le major Meursy, à la tête du service, entend bien venger son adjoint et tirer au clair cette affaire. C’est l’occasion d’une plongée dans les arcanes de l’administration d’Horologiom, car si le mystère est épais, il semble toucher quelques hautes personnalités et compromettre quelques belles carrières… Il est temps peut-être de s’intéresser à un ministère qui fut naguère le plus essentiel, celui du Calibrage, et qui a encore quelques ambitions. Mais le major Meursy va devoir, pour cela, se risquer sur les terres bien peu rationnelles de la politique et de la religion… loin de la rigueur mathématique !

Voilà bien longtemps que Fabrice Lebeault n’était pas retourné à Horologiom… Exactement depuis l’an 2000 et la fin du cycle débuté en 1994. Un retour attendu donc, pour un classique, tant le charme de cette contrée, qui ressemble au monde du Roi et l’Oiseau, de Paul Grimault, demeure intact. Et comme convenu, le charme opère : certes, il ne s’agit plus cette fois d’un long scénario, qui permettait d’entrevoir la nature même d’Horologiom… Mais on retrouve, sans une ride, le trait élégant et poétique de Lebeault, une finesse de trait et d’humour (avec quelques bonnes blagues potaches, du genre « sortez couverts » en parlant d’une voiture), et surtout cet univers fantasque, mélange de totalitarisme mécaniste et de fantaisie logique. Au gré de l’enquête menée par le major Meursy, du Service des Violences Privées, on découvre quelques rouages un peu louches de la très mécaniste cité… Comme quoi tout ne tourne pas rond, même dans les meilleures dictatures. Un album qui a forcément un goût de reviens-y (au travail, Monsieur Lebeault ! ) pour découvrir, ou redécouvrir, la fantaisie mécaniste d’Horologiom.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 01/11/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Croquemitaine (tome 1)
       de Fabrice Lebeault , Denis-Pierre Filippi
  • Le Mangeur d’histoires
       de Fabrice Lebeault
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd