L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 21 octobre 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Ligne de fuite
Lewis Trondheim   Ralph Azham (tome 12) - Lâcher prise
Dupuis 2019 /  12.50 € - 81.88 ffr. / 48 pages
ISBN : 9791034736874
FORMAT : 30x21,8 cm
Imprimer

Il faut savoir « lâcher prise »… quand on est un héros comme quand on est un
auteur. Lâcher prise, c’est, dans le cas de Ralph Azham, abandonner
les tracas du pouvoir à qui s’en soucie. Car le pouvoir, du moins dans le
royaume d’Astolia, n’apporte pas que du bonheur : la mort de son père, la
rupture avec sa famille ainsi qu’avec sa petite amie, le départ de son ami
et complice Yassou du fait d’un désaccord religieux… Ralph en a soupé, du
pouvoir, et veut redevenir ce gars simple (aux cheveux bleus, doté d’un
pouvoir singulier, équipé d’artefacts surpuissants, et considéré comme
l’Elu…) venu d’un coin de campagne. Mais l’anonymat a un prix, gigantesque.
Et pour obtenir enfin la tranquillité, Ralph, qui a commencé à déléguer la
justice (directe, expéditive, complète) à quelques bleuis motivés, va devoir
régler définitivement le problème du roi – ce métamorphe immortel du nom de
Malek, nanti lui aussi d’objets au pouvoir phénoménal. Autrement dit, le
temps de la bagarre et du boss de fin de niveau est venu. Certes, Ralph peut
compter sur sa nouvelle conquête, Tilda Poons, ainsi que sur quelques
alliés… mais tout de même, comment vaincre un immortel, bien équipé en
objets magiques, détenteur de l’autorité et décidé à se débarrasser de cet
Elu trop remuant ?

Lâcher prise, c’est aussi, pour l’auteur, Lewis Trondheim, le moment de
conclure sa série, abandonner Astolia, et mettre un terme aux aventures de
Ralph Azham… ce qui n’est pas rien. Après 12 tomes, un décor riche, un
personnage travaillé en profondeur et dans toutes ses ambiguïtés, l’étape
finale est à la fois attendue et un peu crainte. Avec Ralph Azham, on avait
de la fantasy un peu philosophique, portée par quelques grandes questions
(le pouvoir et ses responsabilités, la justice, la question des religions
d’Etat, etc.), autant de thèmes longuement travaillés. Mais surtout, il y
avait ce monde à explorer, ces histoires croisées au passage du héros, et à
développer. Si l’on peut se féliciter que Trondheim ose conclure, on peut
également regretter que le monde d’Astolia se ferme ici. Mais les amateurs
de cycles peuvent être satisfaits, Ralph Azham est désormais un objet achevé
et joliment achevé. Maintenant, il faut reprendre le chantier Donjon
et ce sera parfait…


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 16/09/2019 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Ralph Azham (tome 11)
       de Lewis Trondheim
  • Ralph Azham (tome 10)
       de Lewis Trondheim
  • Ralph Azham (tome 9)
       de Lewis Trondheim
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd