L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 22 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Le fabuleux dessin
Marc-Antoine Mathieu   Le Dessin
Delcourt 2001 /  12.52 € - 82.01 ffr. / 44 pages
ISBN : 2-84055-785-1
Imprimer

La quête de l’œuvre ultime est un thème classique de la littérature. Mais si Balzac, Potocki ou Lovecraft évoquent et décrivent l’objet du fantasme, Marc-Antoine Mathieu se lance dans la gageure de nous le montrer. Ou plus exactement de nous y plonger, intégralement et progressivement, dans une immersion qui rappelle, plus que les références déjà citées, l’univers fantastique de Borgès ou Cortazar.

A la mort d’un ami, peintre tout comme lui, Emile hérite en cadeau posthume d’un dessin, "simple et énigmatique", à l’image de son auteur. En étudiant cette "insignifiante gravure", il découvre un foisonnement de détails qui devient vertigineux au fur et à mesure des agrandissements. Sa vie et son œuvre graphique se confondent dès lors avec l’exploration du dessin. La profondeur naît ici du gouffre des précisions qui apparaissent dans le dessin, mais aussi de l’opposition entre le style "conventionnel et surchargé" de celui-ci et le traitement graphique dépouillé choisi par Mathieu. Les contrastes systématiques entre noir et blanc, l’usage du pinceau pour les premiers plans, la prégnance des ombres : tout un vocabulaire qui, rappelant heureusement les années 80, isole du début à la fin le trait impersonnel et intemporel du dessin.

La liberté de l’auteur vis-à-vis de la bande dessinée - il est en effet plus souvent scénographe et graphiste - lui permet un récit audacieux, loin de toute grandiloquence. On pourrait pourtant voir dans cette histoire de décomposition et de reconstruction d’un puzzle toute une réflexion poétique sur les possibilités et les limites de cet art du fragment qu’est la bande dessinée. A ce titre, voilà bien un des ouvrages les plus singuliers et les plus importants du moment.


Nicolas Balaresque
( Mis en ligne le 14/01/2002 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Sous-sols du Révolu
       de Marc-Antoine Mathieu
  • Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves (tome 5)
       de Marc-Antoine Mathieu
  • Le Peintre Touo Lan
       de Marc-Antoine Mathieu
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd