L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 9 août 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Mauvais genre?
Jean-Louis Mourier   Scotch Arleston   Trolls de Troy - tome 5: Les Maléfices de la Thaumaturge
Soleil 2001 /  12.52 € - 82.01 ffr. / 48 pages
Meilleur album jeunesse Angoulême 2002 2002
ISBN : 2-84565-176-7
Imprimer

Evidemment, si on n’est pas amateur du genre, il y a peu de chance qu’on accroche à ce nouvel épisode des Trolls de Troy. Le prix ramassé à Angoulême - meilleur album jeunesse - risque lui aussi de rebuter le lecteur adulte. Et, pourtant, on doit bien le reconnaître, fût-ce à regret, les jeunes n’ont pas toujours tort. Le dessin de Mourier est largement supérieur au tout-venant de la vague de l’heroic fantasy, ce qui suffirait déjà à rendre moral le succès de la série. L’expressivité des regards, la décontraction du trait et son dynamisme ne sont jamais pris en défaut. Autre bonne surprise aux yeux du néophyte, les couleurs, trop souvent bâclées par des éditeurs peu scrupuleux. On en est loin ici, et les registres sépia qu’affectionne Guth renforcent efficacement le côté américain du graphisme, où se mêlent les influences croisées de Wrigson, Corben ou Dave Stevens.

L’intrigue se déroule désormais sur un seul épisode, ce qui ne suffit évidemment pas pour la rendre simple. On peut rappeler tout de même en quelques mots que les héros, les Trolls, sont par essence velus, goinfres, mal embouchés, et, par-dessus tout, allergiques à l’eau ou à tout autre règle hygiénique. Bref ce sont des adolescents. A ce titre, ils vont systématiquement se fourrer là où ils n’ont rien à faire, en l'occurrence dans un laboratoire où les manipulations génétiques vont bon train. L’humour, comme le veut le lecteur du genre, est toujours gras, mais le trait n’est jamais vulgaire. Au contraire, la sensualité naît d’une fausse pudeur toujours réussie, résumée par la transformation en sirène de l’héroïne. On y apprend ce qu’on nous avait toujours caché sur le sujet, de Homère à Walt Disney, et on se prend surtout à regretter de n’avoir plus 17 ans.


Nicolas Balaresque
( Mis en ligne le 31/01/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd