L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 28 septembre 2021
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Faux départ
Fabrice Lebeault   Denis-Pierre Filippi   Le Croquemitaine (tome 1)
Dupuis - Aire Libre 2004 /  12.94 € - 84.76 ffr. / 56 pages
ISBN : 2-8001-3374-0
FORMAT : 23,5 x 31 cm
Imprimer

chappés de l’orphelinat d’où ils étaient les pensionnaires, William, Benjamin et sa petite sœur Clotilde parcourent les routes de campagne et tentent de survivre tant bien que mal. La jeune fille est malade et affamée, et l’arrivée dans la petite ville de Mensfield n’arrange malheureusement rien. La cité est en effet terrorisée par une mystérieuse et diabolique créature qui rend la vie des habitants de jour en jour plus angoissante. Les trois jeunes enfants ne sont pas les bienvenus dans ce lieu replié sur lui-même, où les étrangers, surtout s’ils sont mendiants, sont vus d’un très mauvais œil. Le drame éclate avec la mort de Clotilde, trop faible pour pouvoir se battre davantage. Les jeunes garçons restent alors en ville et, plus ou moins malgré eux, ils se retrouveront au cœur de cette énigmatique et effrayante affaire d’insaisissable croquemitaine qui règne sur les nuits de Mensfield…

Ce premier volume d’un diptyque revisite avec honnêteté et simplicité le conte pour enfants et autres légendes du patrimoine populaire. Filippi n’en est pas à son coup d’essai sur ces thèmes. Avec la série Un drôle d’ange gardien, il signe une référence de la bande dessinée pour enfants, et son travail avec Boiscommun reflétait déjà un goût certain pour les fables macabres et autres jeux de masques.

On peut toutefois regretter ici comme un air de déjà-vu, et la déception pointe inévitablement son nez lorsque la lecture se termine. L’ensemble reste plaisant et de très bonne tenue, mais il manque sans doute une certaine originalité et une plus grande rigueur dans la narration qui fait ici cruellement défaut. Les motivations des personnages sont souvent floues et empêchent le lecteur de se plonger totalement dans une histoire à laquelle il ne parvient pas à croire.

Déception aussi avec les dessins de Fabrice Lebeault qui s’applique sur une cinquantaine de planches à répéter un trait aussi académique qu’ennuyeux. Après sa remarquable série Horologiom au graphisme fin et élégant et le très réussi Félix contre le Nuage qui changeait tout au trait encore plus épuré et précis, Lebeault s’empêtre ici dans un graphisme vieillot et peu inventif. Seuls quelques jolis décors puisant dans diverses sources architecturales parviennent à interpeller avec bonheur le regard du lecteur.

Restent enfin quelques bonnes idées de bande dessinée, comme ces doubles planches muettes de flash-back qui parsèment l’album, ou encore cette absence volontaire de repères tant géographiques que temporels, qui apporte à cette mystérieuse histoire une touche d’interrogation supplémentaire. De même, les rares et elliptiques apparitions de l’inquiétant croquemitaine sont rondement menées et laissent planer beaucoup de questions sur la véritable nature du mal. Nul doute que de nombreuses surprises seront au rendez-vous dans le prochain volet. Un second album attendu comme pouvant définitivement balayer nos doutes et autres réserves.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 20/01/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd