L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 18 août 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Harry Potteuse ?
Benoît Ers    Dugomier   Les Démons d'Alexia (tome 1) - L'Héritage
Dupuis 2004 /  8.20 € - 53.71 ffr. / 48 pages
ISBN : 2800135794
FORMAT : 22 x 30 cm
Imprimer

Si vous avez aimé les X-Files et l’Exorciste, si vous pensez que la vérité est décidément ailleurs, alors il est temps pour vous de faire la connaissance d’Alexia. Cette jeune blondinette n’a pas seulement la tête bien faite, elle est aussi dotée de quelques aptitudes particulières qui font d’elle une exorciste prometteuse, quoique encore malhabile. Assez pour intéresser le CRPS, le Centre de Recherche des Phénomènes Surnaturels, qui s’occupe de traquer le mal – non surnaturel s’abstenir – partout où il se manifeste. Mais dans un premier temps, le CRPS joue à domicile et doit résoudre ses propres soucis : son directeur vit dans le coma depuis 1985, suite à une expérience qui a mal tourné, et qui a imposé la fermeture d’une partie des locaux, la «zone 85» (toute référence à une autre zone mystérieuse du Nouveau-Mexique est à exclure…). De plus, une créature semblable à «un pit-bull fou» (euphémisme) se déchaîne en ville. Enfin, Alexia et ses nouveaux collègues doivent faire face au cadavre d’une sorcière de Salem en pleine résurrection… Salem, à l’origine du CRPS. Bref, voilà de quoi occuper une légion d’enquêteurs du FBI et certainement quelques sorciers.

Disons-le d’emblée, cette série est un bonheur, et à la lecture, on se dit que la version surnaturelle des aventures de Spirou ressemblerait à cela : l’héroïne, le graphisme, le scénario, tout concourt à la mise en place d’une ambiance originale. Le trait de Ers fait nettement penser à Tome et Janry (qui figurent parmi les pères successifs de Spirou), à la fois classique et précis, tant dans les images et leur agencement que dans la mise en scène. Il est servi par un scénario de Dugomier habile, qui entremêle sans difficultés diverses histoires et qui promet une série bien rythmée. En outre, les personnages secondaires ne se contentent pas d’exister et d’être des faire-valoir : ils ont au contraire une réelle individualité et s’insèrent bien dans le récit, jusqu’à un médium teigneux, misogyne et invisible. Le CRPS serait-il un débouché pour les élèves de Poudlard ? Il est temps de faire connaissance avec le côté sombre de Dupuis…


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 10/04/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd