L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 25 mai 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Les affres de la conquête
Jean-Pierre Dionnet   Jean-Claude Gal   Les Armées du conquérant
Les Humanoïdes associés 2004 /  13.90 € - 91.05 ffr. / 64 pages
ISBN : 2731663413
FORMAT : 24 x 32 cm
Imprimer

Les lecteurs nostalgiques de Métal Hurlant vont pouvoir hurler de joie : les Humanoïdes associés rééditent un album original, précurseur d’une certaine heroic fantasy « à la française » à une époque où les Etats-Unis dominaient le genre de manière hégémonique. En effet, Les Armées du conquérant date de 1981… mais le mot « dater » est incongru, car il faut constater d’emblée que l’album n’a pas vieilli, même s’il demeure marginal par rapport aux productions du moment et se rapproche plus, par son côté sombre et violent, des romans de Robert Howard et notamment du monde de Conan le Barbare.

Composé de cinq récits sans lien particulier, si ce n’est ce monde envahi par un mystérieux conquérant et son invincible armée, l’album développe un univers particulier, médiéval fantastique, où la sorcellerie côtoie les tigres dents de sabre, où il existe des villes maudites, où la mer est encore un espace mystérieux et dangereux. Dans chaque histoire, les héros sont des soldats de cette armée multiforme aux prises avec des ennemis inattendus, des situations bizarres, des sentiments ambigus. Le décor est toujours différent (une cité vivante, l’antre d’un sorcier, une région confrontée à une épidémie, un port esclavagiste…), mais l’ambiance est à chaque fois intense et réussie. Le contexte, ainsi soigné, fait encore davantage ressortir les histoires. Marqué par un réel humour noir et un léger cynisme, le scénario de Jean-Pierre Dionnet se laisse lire avec plaisir : chaque récit se conclut de manière philosophique, plus ou moins morale, non sans une certaine cruauté, comme une parabole de la conquête et de ses dangers.

Le style du regretté Jean-Claude Gal (décédé en 1994), très inspiré du dessinateur américain Richard Corben (la série Den, Ogre… chez les Humanos, qui seraient bien inspirés de republier tout cela !), reste d’une qualité et d’une efficacité indéniable, que renforce le travail du coloriste. Avec un goût du détail quasi maniaque qui donne à l’univers du conquérant une cohérence et un réalisme manifeste (un peu comme la série Alix, mais dans une version fantastique), Jean-Claude Gal signait un album original, particulièrement réussi, dont il faut regretter qu’il n’ait pas eu de suite. Les meilleures choses ont certes une fin, mais celle-là est arrivée un peu trop vite.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 07/08/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Exterminateur 17 : La trilogie d'Ellis (tome 2)
       de Igor Baranko , Jean-Pierre Dionnet
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd