L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 22 janvier 2020
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

La part d'ombre
Raphaël Drommelschlager   Les Voyages de Kaël (tome 1) - Le livre de Taïlm
Delcourt 2004 /  12.50 € - 81.88 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-84055-904-8
FORMAT : 23 x 32 cm
Imprimer

Kaël est un jeune violoniste plein de talent ; dans trois semaines, il doit donner un concert. Mais les répétitions, et la vie tout entière de Kaël, vont être perturbées par un livre que le jeune homme trouve dans sa boîte aux lettres. Ce livre est écrit dans une langue indéchiffrable, pourtant il en comprend le sens. A mesure qu’il lit ces pages, il se rend compte qu’elles parlent de lui mais s’emparent dans le même temps de ses souvenirs. C’est alors que Kaël découvre Taïlm, son double, l’auteur de ce livre, bien décidé à s’installer de pied ferme dans sa vie. Taïlm est un « fonctionnaire du malheur »…

Drommelschlager crée un univers bien onirique pour ce premier album, dont il est l’auteur complet. Taïlm est la part d’ombre de Kaël, son double maléfique contre lequel s’engage un combat qui semble perdu d’avance. Comment résister à l’appel des profondeurs ? Lentement, le piège se resserre autour du jeune homme, et c’est une qualité de l’album que de parvenir à faire sentir cette pression qui augmente. Il ne faut pas chercher de réalisme ici, le personnage caricatural de l’inspecteur de police enquêtant sur des meurtres en série en est la preuve. Les tourments sont intérieurs, comme le seront sans doute les prochains Voyages de Kaël.

On peut trouver le dessin un peu froid de prime abord. Pourtant le jeu sur les couleurs, la mise en scène et les cadrages créent peu à peu un univers assez particulier dans lequel on se laisse glisser en silence. Un premier album qui ne manque pas de charme : à suivre.


Anne Bleuzen
( Mis en ligne le 05/09/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Un entretien avec Raphaël Drommelschlager
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd